10 façons de tuer sa carrière

Partager l'article :

10 façons de tuer sa carrière – et ce que vous devez faire pour l’éviter

Bonjour et soyez les bienvenus sur le blog du Manager éthique, plus que jamais la France cherche des Managers pour faire tourner ses entreprises !
Etre Manager c’est faire un des plus beaux métiers au monde !
Dans ce blog, vous trouverez tout pour devenir Manager ou pour devenir encore meilleur dans votre Management ! 😉

Je dis souvent qu’il n’existe pas de définition figée ou universelle de ce qu’est la réussite Professionnelle !

Comme dans beaucoup de domaines, le plus important et comment vous-même définissez le “terme” de réussite de carrière !

Par conte nous avons toutes et tous une vision assez claire de ce qu’est une carrière ratée ! Et c’est souvent le pendant de notre vision, ou de nos attentes vis-à-vis de la réussite.

Si vous êtes sur ce blog, c’est parce que le management est soit une ambition en devenir, soit un niveau de carrière à bonifier pour progresser encore plus vite.

Je trouve qu’il est important de vous faire par au travers de mes 30 ans d’expériences en management des 10 façons de tuer votre carrière que j’ai pu identifier, et il y en a encore d’autres!

Et surtout comment ne pas les subir ou les provoquer !

Il peut arriver que sans même le savoir, l’on agisse de façon telle que nous sabotions nos opportunités de carrière et que nous ne comprenions pas pourquoi tout se fige , ou pourquoi notre carrière n’avance plus !

au cours de mes 30 années de Direction et de Management, j’ai pu souvent entendre les collègues, amis, collaborateurs ou connaissances professionnelles exprimer leur grande frustrations face à ce qu’il qualifient d’échecs dans leur carrière professionnelle.

Il y a ceux qui voient désespérément les postes de directions leurs passez sous le nez…

Il y a ceux qui se sentent mis dans un placard , et qui ne rêvent que de nouvelles responsabilités mais se sentent écartés ou rejetés !

Il y aussi ceux qui ont renoncés après quelques tentatives, ou essais infructueux dans des postes de managements …

Certains vivent leur expérience de management au travers d’un stress permanent et persuadés de faire partie de la prochaine “charrette de licenciements “

En fait mon expérience m’a montré qu’ils ont pour la plus part perdus de leur lucidité , cet article à pour but de vous ouvrir les yeux, ou de vous prévenir de ce qui peut réellement tuer votre carrière !

Les 10 façons de tuer sa carrière que nous allons décortiquer !

Comment y faire obstacle avec intelligence et réflexions !

Certains me diront que des événements extérieurs peuvent tuer votre carrière, c’est vrai, mais ce n’est jamais définitif lorsque l’on a de bons réflexes !

Et si échouer est une des caractéristiques de l’Homme, la façon doit-il est capable de se relever est de la plus grande importance !

Vous en doutez ?

Prenez le temps de regarder un bébé apprendre à marcher !

Un enfant tombe plus de 2000 fois avant de pouvoir-savoir marcher

Ce n’est pas le 1er essai qui compte mais le dernier !

Mais ce qui le différencie souvent de nous, c’est qu’il ne se sent pas jugé par les autres et ne se juge pas non plus lui même ! ( lisez cet article de naître et grandir : Apprendre à marcher: des milliers de pas et des centaines de mètres parcourus!

Dans un grand nombre de cas nous sommes les seuls fautifs de ce qui nous arrive ( en bien ou en moins bien )

En effet nos attitudes engendrent des actions et des réactions qui nous mènent là où nous sommes ; seul varie en fait le temps que cela prend et c’est pour cela que nous ne faisons que rarement le lien entre les choses !

Êtes vous dans cette situation ?

  • Moral dans les chaussettes
  • Pas d’avancement
  • Beaucoup de stress au travail
  • Des RDV avec des recruteurs stériles
  • Plus gout à grand chose
  • Une grande lassitude au travail
  • Des tensions avec vos collaborateurs

Peut-être, ou même certainement êtes vous inconsciemment entre train de saboter votre carrière !

Bonne nouvelle : Rien n’est jamais perdu !

Les 10 façons de tuer sa carrière

1- Tuer sa carrière en manquant de résilience

Comme je l’ai expliqué dans mon article réussir votre carrière ! la résilience est une qualité que vous devez absolument acquérir et développer .

En France on aime pas l’échec, parce que l’on pense que lorsque l’on échoue c’est parce que l’on est “mauvais” ou “nul” ou “trop jeune/trop vieux” ou encore “femme vs hommes” …. Pas assez diplômé …

En fait l’échec est une forme d’apprentissage merveilleux, car il nous touche au plus profond de nous !

Ceux qui n’ont jamais d’échecs vous mentent, ou tentent de vous escroquer !

Le plus important reste : Comment réagissez-vous face aux revers qu’ils soient grands et petits?

N’oubliez pas qu’échouer fait partie de l’être humain, mais que seule votre réponse face à l’échec est le plus facteurs les plus importants de votre réussite professionnelle.

Alors :

Si vous passez votre vie à vous réprimander, à formuler des schémas de pensée déformés (en vous qualifiant par exemple de «perdant») et que vous évitez de prendre des risques , sachez que cela va très certainement tout bloquer dans votre carrière.

Et les autres ?

Aux USA et dans les pays ANGLOSAXONS échoué est considéré comme la marque de celui qui veut entreprendre et qui s’il recommence encore et encore réussira !

Ne pas travailler sur votre résilience c’est entretenir une des 10 façons de tuer votre carrière , la plus stratégique !

Aux USA trouver une banque après un dépôt de bilan est souvent plus facile que pour lancer sa première entreprise !

Et ils sont pléthores à avoir échoués, trébuchés à être tombés

Ou pire encore va empêcher votre carrière de démarrer !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu : ( cliquez sur le titre ) :

Aimez vos échecs !

Alors que faire ?

J’ai une bonne nouvelle !

La résilience est heureusement, une compétence qui peut être acquise quel que soit vôtre âge, et elle vous permettra, en tant qu’adultes de mieux gérer votre stress, pour relever les défis avec force et de pour rebondir après tout échec.

Je ne peux que vous conseiller de considérer chaque revers comme de réelles opportunités d’apprentissage et vous engager vers un discours intérieur résolument positif , qui forgera de nouvelles forces dans votre cerveau.

Plus vous vous entraînerez à recadrer les revers qui germent facilement dans votre esprit, plus vous deviendrez résiliant.

2- Tuer sa carrière en attendant …

J’aime beaucoup ce vieux slogan du LOTO :

100% des gagnants ont tenté leur chance !

FDJ
100% des gagnants ont tenté leur chance !

Vous pouvez aussi penser qu’un recruteur débarquera demain dans votre vie et vous offrira comme cela, le poste de vos rêves … Même Cendrillon a tenté sa chance au bal !

Peut-être êtes-vous de ses fantasmeurs, qui espèrent que leur carrière se transformera comme par magie en autre chose de mieux ?

Alors vous serez déçu, triste, et souvent amers , pensant que c’est la faute des “autres” , ceux-là mêmes qui ne voient pas vos qualités !

J’en ai croisé en 30 ans de carrière des “pseudos Managers” , qui mettaient leur carrière en pilotage automatique et qui font «faites toute leur vie» jusqu’à ce que leur patron les recommandent pour une promotion, et qui bien sur s’abstiennent de tous cours du soir pour développer une nouvelle compétence parce qu’ils estiment que c «ce n’est pas le bon moment».

Ce sont des personnes souvent gentilles et talentueuse, mais UI sabotent leur carrière en faisant la pire des actions : ATTENDRE.

Et comme en toute chose : Ne rien faire aboutit généralement à cela:

  • RIEN
  • LE NEANT
  • LA PLATITUDE ABSOULUE

Mais d’un autre côté, plus besoin de résilience, puisque l’on ne tente RIEN .

«Si vous n’utilisez pas votre carrière comme une opportunité pour vous améliorer continuellement d’une manière ou d’une autre, vous comptez toujours sur des facteurs externes pour la rendre bonne ou meilleure.

Steve Jobs APPLE

Ce que vous devrez faire:

Chassez ces façons d’agir qui ne peuvent que tuer votre carrière !

Faites de votre mieux et devenez à chaque instant de votre vie proactif dans la construction, jour aprés jour, heure après heure, et minute après minute de votre propre avenir.

Je ne peux que vous recommander comme le recommande Tony Robbins de vous concentrer sur vos objectifs à court et à long terme.

Ouvrez votre esprit, soyez attentif à chaque signe et saisissez ,ou encore mieux créez vous des opportunités qui vous mèneront TOUJOURS dans la bonne direction : Celle de votre succès !

Ce qu’il faut retenir ici c’est que chaque jour, les projets que vous entreprendrez (ou pas ), ainsi que les relations que vous nouerez (ou éviterez) et bien entendu les compétences que vous travaillerez à maîtrisez (ou à négligez) créeront dans votre vie des moments charnières pour votre carrière.

3- Tuer sa carrière en négligeant son “personal Branding”…

Combien de postes sont passés sous le nez de candidats pourtant méritants et parfait pour ce poste pour avoir négliger leur “personal Branding “!

Le personal Branding est pour un grand nombre de personne une expression inconnue, négligée, qui est souvent rapprochée de la “fashion victim “.

Je précise tout de suite que cela va bien au-delà de l’apparence vestimentaire ou physique ! Soyons clair pas besoin d’être Brad Pitt ou Angelina Jolie pour trouver un bon poste de manager !

Bien au contraire, j’ai eu pour l’anecdote, l’occasion de recruter ils y bien longtemps une assistante quand j’était Directeur Commercial France… Et bien croyez moi ou pas , au final se fut à compétences égale la moins jolie des deux candidates qui eu le poste ! L’autre était d’une telle beauté que mon Boss eut peur qu’elle ne mette le feu à la gente masculine ! En annonçant à cette charmante personne qu’elle n’était pas retenue est me dit les yeux pleins de larmes, j’espère que ce n’est pas encore à cause de mon physique… On ne me voit qu’en réceptionniste… …

On parle en fait d’autre chose de plus profond lorsque que l’on évoque le personal Branding, il s’agit d’un ensemble d’attitudes, de positions, de paroles, et aussi de tenue vestimentaire, qui en laisse paraitre beaucoup plus que vous ne l’imaginez !

Sachez qu’un recruteur qui vous reçoit regardera en premier vos chaussures et votre allure générale , et comme la premiere impression reste souvent la plus tenace …

D’autres vous raccompagne à votre voiture… et trouvent dans son état une idée de votre façon de “vivre”.

Votre personal Branding reflète la façon dont vous ” vous présentez” au monde, le négliger ou laisser le hasard faire ne peut que contribuer aussi ( mais en moindre mesure) à tuer votre carrière !

Ce que vous devrez faire:

Tout d’abord si vous avez du mal, essayez de trouver pour votre personal Branding un mentor, une personne à qui vous aimeriez qu’on vous compare !

Prenez le temps de comprendre de quoi est composé son personal Branding !

Faites une liste :

  • Comment parle t’il ? Vite, lentement, fort, doucement …?
  • Comment marche t’il ?
  • Quelle position est la sienne assis sur sa chaise ?
  • Comment aborde t’il les gens qu’il rencontre ?
  • Comment marque t’il sa sympathie ?
  • Comment manifest t’il son mécontentement ?
  • En quoi sa tenue vestimentaire est-elle en adéquation avec ce qu’il reflète ?
  • En quoi son apparence globale influence t’elle la vision que vous avez de lui
  • …….

Il ne s’agit pas une fois encore de faire du copier-coller, non , mais de trouver votre personal Branding qui soit le plus proche de ce que vous êtes et voulez faire paraitre !

A vous donc de créer et developer votre personal Branding, et pour cela il faut y être attentif, du matin au soir …

N’oubliez surtout pas de gérez votre identité numérique en effectuant régulièrement des recherches sur Google de votre propre nom et en vérifiant vos profils de médias sociaux. Les recruteurs, votre Boss le feront pour vous !

Et si je peux finir ce 3 éme point, en vous donnant un conseil : Faites preuve d’un extrême prudence lorsque vous publiez des photos ou des commentaires dans les médias sociaux, et cela même s’ils ne sont pas liés aux affaires. Car aujourd’hui tout est interconnecté !

4- Tuer sa carrière en communiquant mal …

Oui, communiquer est un art, qu’il faut maîtriser, d’ailleurs grands nombres de prestigieux managers sont avant tout de grands communicants !

Regardez le Général De Gaule, qu’elle magnificence de la communication , il a sut développer à Londres puis en France ! Le verbe haut en couleur, le geste ample et puisant ; l’veil vif et la voix claire et paternaliste !

Et bien sachez que cela s’apprend, se cultive et se bonifie ! Pour autant qu’on en prenne conscience !

Et pour en prendre conscience , prenez donc le temps d’analyser après votre prochaine réunion, l’impact de vos interventions, ce que vous avez fait de bien et ce que vous pouvez améliorer et pourquoi !

Dans tous les secteurs et particulièrement pour les postes de managers , comprendre comment communiquer sur votre lieu de travail est essentiel à la réussite professionnelle.

Si vous ne communiquez pas correctement vous pouvez craindre de ralentir votre avancement ou même de tuer votre carrière.

Si vous avez du mal sachez qu’il existe des formations pour les personnes qui ont du mal à naviguer dans les différences de style de communication ! Une astuce est aussi de faire du théâtre, du cirque, de lire des livres à des personnes dans des bibliothèques ! En fait tout ce qui vous engage à communiquer vous permet de faire mieux, si vous prenez la peine de comprendre ce que vous faites bien et ce qui mérite amélioration !

Ce que vous devrez faire:

Développer l’empathie ne sautait que vous aider à apprécier le point de vue des personnes avec qui vous conversez , d’autant plus lorsqu’elles ont une opinion différente de la vôtre.

En faisant ainsi, vous pouvez être plus prêts à vous engager des conversations cruciales sur des problèmes importants dans votre travail.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu : ( cliquez sur le titre ) :

Conversations cruciales

Le plus important et d’écouter pour comprendre ce que vous dit votre interlocuteur et non pour lui répondre .

Oubliez vite de :

  • Râler
  • Accuser les autres
  • Blamer les autres
  • Parler des autres
  • Ne faites pas des promesses que vous ne savez tenir
  • Ne demandez pas tout et son contraire
  • Parlez au nom des autres
  • Faire la leçon et être tout sauf irréprochable
  • Faire la leçon tout court
  • Contester systématiquement
  • Anticiper ses réponses
  • De couper la parole
  • De savoir tout sur tout ( surtout si vous savez)
  • De parler sans savoir (encore pire)
  • De vous initiez dans un conversation s’en en connaître le début et sans y être invité
  • Colporter des rumeurs, ou des informations que l’on vous a partagé en toute confiance
  • …. la liste et longue

Agissez donc ainsi :

  • Écoutez avec respect. …
  • Regardez les personnes avec qui vous conversez dans les yeux. …
  • Ne pas hésiter à leur poser des questions. …
  • Pensez à pendre des notes. … Et à vous appuyez dessus
  • Montrer à votre auditoire quelles sont vos bonnes intentions. …
  • Sachez suivre et mettre fin à une conversation.

Il faut que vous appreniez à formuler des demandes efficaces, à faire des promesses fortes et à savoir présenter de véritables excuses.
Ainsi votre communication sera perçue comme efficace, juste et proportionnée !
Ce que vous direz aura de l’impact sur les autres et avant tout sur votre carrière !!

5- Tuer sa carrière en fuyant les responsabilités…

Vous voudriez devenir ( et rester ) manager et ne pas avoir la responsabilité ?

Bien que souvent négligée , savoir prendre la responsabilité des actes est l’un des éléments les plus critiques de la réussite personnelle et professionnelle.

Ne pas oser le faire c’est à certainement tuer sa carrière.

Chassez cette identité de “victime ” si chère aux Français ! Elle n’est pas productive ni pour vous ni pour les autres, et ne résout aucun problème de quelque nature que se soit !

ATTENTION ⚠

Éviter ou fuir ses responsabilités, tergiverser, se plaindre des autres, de la conjoncture, et ne pas endosser la pleine propriété de ses erreurs et pour encre tomber dans la mentalité de «victime» , tout ceci a le potentiel de tuer votre carrière er votre réputation .

D’autant que nombreuse de personnes ne perçoivent leurs angles morts de cette attitude .

Lorsque vous n’assumerez pas vos responsabilités, vous aurez toujours tendance à sur-promettre et sous-livrer, ouvrant la voie à une spirale descendante, qu’il est souvent bien difficile de remonter, car on devient encore plus la victime ( en fin le croit-on) du système ou des autres .

Ce que vous devrez faire:

Soyez toujours le premier à endosser une erreur auprès de vos supérieurs, avant que quiconque d’autre ne leur en fasse la publicité !

Sachez aussi, et c’est important que la responsabilité ne se limite pas aux promesses que vous faites aux autres; car cela commence toujours par les promesses que vous vous faites à vous même.

Vous devrez développer cette prise de conscience des pensées qui animent vos humeurs, influencent vos comportements et, en fin de compte, impactent vos résultats car c’ est ici la première des étapes pour devenir plus responsable et être reconnu comme tel .

6- Tuer sa carrière en négligeant le facteur temps …

Tant que nous n’aurons que 24 heures par journée, il faudra faire avec et ne pas négliger le fait que le temps est un bien limité et qui nous glisse entre les mains à chaque instant.

Nous avons tous et auront tous durant notre vie et notre carrière, des responsabilités à assumer , des délais à tenir , des rendez-vous et des engagements à assurer, et pourtant force est de constater que certaines personnes semblent mieux gérer leur temps que d’autres.

Et ici plus qu’ailleurs la procrastination guète chacun de vos faits et gestes

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu : ( cliquez sur le titre ) :

Vaincre facilement la procrastination ! et Procrastination ?

Alors soyez bien vigilant car bien qu’il soit aisé de se laisser embarquer par les petits détails sans importance de votre votre “to do list” ; car ce temps qui s’évapore ne contribue pas à faire avancer votre carrière !

Ici nous ne sommes pas vraiment dans une attitude qui peut tuer sa carrière, mais elle va de façon significative la ralentir voir la stopper !

Ce que vous devrez faire:

Concentrez-vous sur les 20% d’actions qui engendreront 80% de résultats !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu : ( cliquez sur le titre ) :

6 lois pour travailler mieux rapidement

Pour gagner cette bataille contre le temps, vous devrez Identifiez toute ces distractions ( inutiles ) qui vous feront immanquablement dévier de votre cap !

Commencez toujours un travail en prenant le temps ( qu’il faut ) pour bien préparer ce travail, et pour cela explorez les différentes options qui s’ouvrent à vous avant de partir têt baissée !

a vous de trouvez les outils et les techniques de gestion de votre temps qui fonctionnent le mieux pour vous.

Demandez conseil à ceux que vous connaissez et qui gèrent parfaitement leur temps, faites des choix réfléchis sur la façon d’utiliser votre temps en fonction de vos priorités.

Donc chaque jour définissez vos priorités et organisez les au mieux, sachant qu’il faut toujours commencer par ce que l’on aime le moins ( appeler un client mécontent … ) et ensuite faire ce que l’on aime le plus !

Ne soyez pas pour autant rigide, nous vivons dans un monde qui demande de la flexibilité et des capacités d’adaptations rapides.

Puisque de toute façons il est fort à parier que les exigences liées à votre travail (et de votre vie) changent constamment, vous devrez faire des ajustements en cours de journée, de semaine , de mois …

Pour ma part, je fuis tout ce qui est chronophage et inutile ( et sur lesquels je n’ai aucun pouvoir ):

  • Les informations
  • La météo
  • Les séries TV
  • Les réunions sans sujet ni préparation
  • les personnes chronophages
  • Les discutions sans intérêts

Si une personne entre dans cotre bureau sans réel sujet, jsute pour passer le temps et que vous êtes débordé !

Dites lui juste: Tu es en train de tuer mon temps de vie … Il n’est pas prêt de revenir sans motif valable !

Philippe Gabilliet … Inspirateur d’optimisme

7- Tuer sa carrière en fuyant les conflits…

Dés que cela vous met-il en difficulté ou vous mets mal à l’aise lorsque quelqu’un exprime une opinion différente de la vôtre ou critique votre travail, vous êtes endanger et le risque devient réel de tuer sa carrière !

Et chacun des lieus de travail ont leur potentiel pour engendrer toutes sortes de conflits, qu’il soient internes et donc souvent entre collègues ou encore externes avec des fournisseurs ou des clients, les conflits sont potentiellement possibles partout et à n’importes quels moments !

Vous ou moi n’aimons pas les conflits, ni les confrontations, mais ils existent et tenter de les ignorer ou de les fuir ne les feront pas disparaitre, bien au contraire !

Comme une braise sous un tas de paille, le feu s’embrasera au moindre coup de vent , risquant en même temps d’emporter votre crédibilité et votre autorité !

En fait les conflits, tout le monde les perçoivent et si vous ne faites rien pour les réglés, ils prennent de l’ampleur et peuvent réellement tuer une carrière !

Pour ne pas tuer sa carrière tout futur manager se doit de surmonter chaque conflits, même les plus petits et insignifiants ( en apparence souvent ).

Ce que vous devrez faire:

Ceux qui savent gérer les conflits sont ceux qui les affrontent !

Car ignorer tout conflit ne le fait pas disparaître, bien au contraire, il grossit d’autant plus vite qu’on feint de l’ignorer ou de le sous-estimer !.

La premiere et souvent plus courageuse des étapes pour gérer avec efficacité tout conflit est de le reconnaitre, et d’identifier sa ou ses causes profondes .

Essayez de toujours vous appuyer sur des faits, des chiffres et surtout le moins possible sur votre ressentiment ou ceux des autres personnes impliquées ou non !

Prenez votre courage à deux mains, inspirez fortement et surtout, surtout réfléchissez avant de parler .

Plus vous vous attacherez à ne pas craindre un conflit, mais utilisez-les plutôt comme un moyen fort d’apprentissage pour vous faire grandir.

rappelez vous que l’empathie peut vraiment vous aider à devenir un communicant de grande valeur et plus fort.

Elle sera toujours à vos côtés pour vous permettre d’aborder chaque conflit avec une plus grande compréhension en vous détachant des ressentiments et préjugés !

Vous comme moi m’aimons la confrontation, mais les éviter, et ne pas réussir à résoudre les conflits va non seulement nuire à votre propre performance, mais aussi entraîner du ressentiment et provoquera à coup sûr des dysfonctionnements au sein des équipes.

Et si l’on peut faire confiance à celui qui affronte et résout des conflits, on délaisse volontiers ceux qui les fuient !

8- Tuer sa carrière en vous oubliant…

Plus jeune je pensais comme vous peut-être que prendre soit de sa personne est quelque part une forme d’égoïsme !

Bien dans a peau – bin dans sa carrière

C’est totalement FAUX, car en prenant soin de vous, cela vous donne du temps pour vous souciez des autres , et aussi du temps pour les autres qui n’ont pas à s’inquiéter pour vous !

Pensez à soit c’est aussi penser aux autres disait Coluche !

Si vous pensez que pour plaire il faut dire oui à tout et à tous, vous faites fausse route, vous n’y trouverez au final que du stress de ne pouvoir tenir vos engagements, et vous serez épuisé par se surengagement que les autres vous imposeront, avec votre accord tacite !

En conséquences vous serez peut-être épuisé, ce qui vous privera de la possibilité de donner le meilleur de vous-même , que se soit dans votre carrière, vos relations et votre vie privée !

C’est ici aussi une façon de tuer sa carrière que l’on ne détecte pas si facilement que cela !

Si vous ne vous donnez pas la priorité, vous commencez constamment à tomber de plus en plus bas sur votre liste.

Madame Michelle Obama.

Ce que vous devrez faire:

Soyez égoïste et prenez le temps de vous octroyez des soins pour votre personne, cela fait aussi partie de votre personal Branding !

Mieux vous serez dans votre peau, plus vous en ferez pour les autres, et plus ils vous seront seront reconnaisants.

Et si vous faisiez de vos soins personnels une priorité ?

Et bien soyez certains que même au début si cela peut vous sembler étrange au début, que le retour sur investissement sera presque immédiat !

Lorsque vous vous sentez bien dans votre peau, que vous avez plus d’énergie, vous êtes plus performants et cela se remarque tout de suite !

Vous serez aussi moins fatigué, et moins facilement irritable .

Et quand on se sent mieux on communique bien mieux avec les autres !

Les gens aiment ceux qui se sentent bien, cela les rassurent et ils feront votre publicité au delà même de votre entreprise !

9– Tuer sa carrière en manquant de “présence & posture managériale” .

Il ne s’agit bien entendu pas d’un quelconque absentéisme, mais bien d’un manque de présence managériale ou ce que les Anglo-Saxons appellent “Executive presence

Avoir cette présence managériale n’est en aucun cas réservé aux seuls cadres d’une entreprise !

La communication n’est pas la seule à impacter vos interlocuteurs, il faut aussi considérer votre communication somatique, car celle-ci transcende vos paroles et contribue à l’interprétation globale de votre communication .

C’est votre “presence physique et orale” qui transcende ce que vous exprimez !

Au travers de voter posture, vos expressions, vos mimiques, vos gestes et la tonalité de votre voix, que vous exprimez totalement ce que vous dites par vos seules paroles.

C’est ensemble de signes que vous émettez parle autant voir plus que ce que vous dites !

Si vous êtes dynamiques, que votre visage exprime avec force la véracité de ce que vous exprimez, vous aurez plus d’impact positif que si vous déversez sans conviction vos paroles, assis lourdement dans votre fauteuil !

Sachez aussi que cela a un impact aussi fort sur votre ressentiment que sur celui des personnes qui vous voient et vous écoutent !

Ne dit-on pas qu’au téléphone il faut sourire et que cela s’entend?

ATTENTION ⚠

Vous aurez bon avoir le CV le plus en adéquation avec le poste en question, votre qualification et vos réussites pourront dépasser celle des autres postulants à ce poste !
mais si vous entrez en RDV avec le recruteur, les épaules basses, en évitant son regard, et en parlant si doucement qu’il ne saurait entendre, vous pouvez déjà faire une croix sur ce poste et sur ce recruteur !
Plus votre présence somatique sera forte, plus vous augmenterez vos chances de succès !

Ce que vous devrez faire:

Comme dans les chapitres précédents, trouvez vous un modèle, un “gourou”, ou mieux encore un “mentor”, et inspirez vous de sa tenue, de son attitude quand il vous parle ou parle aux autres !

Ensuite, imitez et pratiquez-les vous-même, même si au contraire de vous, s’ils (semblent) se sentir incroyablement mal à l’aise et pas vous.

Et puis faites semblant et, vous constaterez qu’avec le temps, vous commencerez vous aussi à ressentir et à respirer plus de confiance .

10– Tuer sa carrière en pensant que la solution est ailleurs…

Revenons un instant aux base ! Que signifie réellement pour vous le mot succès ?

Vous êtes l’unique personne capable de définir ce qu’est le succès pour vous, car celui-ci revêt des aspects différents pour chaque personne !

Il peu bien entendu se mensurer à l’épaisseur de votre porte feuille, ne nombre de 0 sur votre paye , la grandeur de votre maison, et enfin le titre sur votre carte de visite !

Ne prenez jamais pour évaluer ce qu’est ou sera votre succès les critères de quelqu’un d’autre, sinon c’est une bonne façon de tuer sa carrière !

Ce que vous devrez faire:

Réfléchissez plusieurs fois, et aussi souvent que possible à ce que sont vos propres valeurs et priorités.

Ne laissez pas les autres décider pour vous , c’est vous qui devez définir ce qu’est votre succès , et selon vos propres termes.

Ensuite, mettez vous en ordre de marche et définissez les mesures pour y parvenir ! Vos mesures pas celles des autres!

Et si vous craignez de na pas atteindre avec votre votre potentiel actuel le niveau de votre carrière souhaité , demandez-vous s’il n’est temps de vous mettre massivement en action !

Trop de personnes veulent de grandes choses sans passer massivement à l’action , ce qui n’est pas compatible, désolé !!

Faites vous aider, faites vous accompagné, investissez du temps et de l’argent, le mot investir est le BON , car en investissant vous récolterez !

Rassurez vous, même s’il ne soit jamais trop tard pour faire un changement, parfois le seul changement que vous aurez vraiment à faire est de changer votre perception.


Comme à la fin de chaque article, je vous suggère ( vivement ) de lire au moins un livre par semaine ( soit + de 50 par an).
Imaginez la somme de connaissances que vous allez ainsi acquérir chaque année !
Imaginez comme votre culture personnelle, votre connaissance du monde va évoluée durant 1,2…3 années!
ALORS LISEZ ! ( et désabonnez vous de Netflix, canal+ etc … )
aujourd’hui je vous propose ce livre très intéressant et motivant :

Conversations cruciales

Rappelez-vous , encore une fois, et quelque soit la méthode, l’outil, la formation, si VOUS ne passez pas à l’action…..
Ce sera un coup d’épée dans l’eau
Mais je suis certains que si vous êtes sur ce blog, et sur cet article c’est que vous voulez vous aussi passer à l’action et avancer dans votre management !
Je n’ai AUCUN doute sur vos capacités à réussir, en utilisant les informations que je vous délivre dans mes articles .

Comme pour chacun de mes articles, je suis à l’écoute de vos commentaires, avis, car tout échange fait évoluer les choses !
Vous pouvez être ou ne pas être d’accord, mais le partager fait toujours avancer les choses….Dans le bon sens !
Alors n’hésitez plus écrivez un commentaire, je lis TOUS vos commentaires et soyez certains que j’y répondrait rapidement ! 👍

Franck Augry Manager , Coach et Formateur Depuis plus de 30 ans

  •  
  •  
  •  
  • 4
  •  
  •