Vision pour une entreprise libérée : Ultime piller du management éthique

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Découvrez : Vision pour une entreprise libérée :

Ultime piller du management éthique

Ultime Pilier du management éthique 

Aller vers l’entreprise libérée !

 

Je vous rappelle que vous êtes libre de télécharger gratuitement mon livret :

Mes 10 techniques pour gagner en efficacité dans votre management

Les 10 techniques du manager éthique en action

Cet ULTIME article de management éthique poursuit la série de 5 articles  :

Mes 5 piliers du management éthique

Si vous prenez le train en marche; et il n’est jamais trop tard pour commencer, je vous propose de lire mes précédents articles sur le PILIER N°1 : PILIER 1 –PILIER 2PILIER 3PILIER 4  PILLER 5

Sinon retour direct à l’âge de pierre ( la préhistoire, pas le prénom !)

Ultime Pilier : Vision pour une entreprise libérée !

L’évolution vers un monde sans Managers ?

Pourquoi cet ULTIME pilier est-il l’aboutissement des 5 précédents ?

Cet ultime pilier (enfin pour l’instant) est une sorte de BONUS ! Et oui un vrai BONUS.

Un BONUS totalement gratuit, qui doit conclure les 5 premiers piliers et vous permettre de passer à un management éthique à 200% !
Encore une fois, enchaînement de ces 5 piliers + ce BONUS est le résultat de plus de 30 ans de management classique dont la moitié de management de plus en plus éthique !

Vous faire bénéficier de ce retour d’expérience, de MES expériences, c’est tout ce que ce blog a pour vocation !

Il y a 30 ans Internet n’existait pas encore, et j’aurai tellement aimé avoir accès à ce type d’informations, et de formations !

Que de temps ais-je perdu à chercher, observer par moi-même ce que d’autres savaient déjà.

Alors j’ai beaucoup lu, et je lis encore plus, même si les supports ont changés.

Lire c’est avoir à ses côtés une personne, qui vous explique au rythme de votre lecture ce qu’il a compris de la vie, de son business, du management. Bonne nouvelle: il y a  toujours un livre pour ce que vous cherchez !

Le plus compliqué ne serait-il pas de savoir ce que l’on cherche, ce que l’on cherche vraiment.

Vous les savez en lisant mes articles, je suis convaincus et l’expérience me l’a souvent démontré, que l’on est ce que l’on pense et l’on vit ce que l’on attend de la vie.
J’ai depuis longtemps arrêté de croire, que le marketing me faisait choisir mes voitures, mes chaussures de sport ou mon smartphone. J’ai aussi abandonné tout espoir que quelque gouvernement que ce soit puisse changer ma vie, en mieux, parce que pour nous la compliquer, nos gouvernants sans passés au niveau maître Yoda ! Mais sans le charisme et la force du petit bonhomme de Georges Lucas!

Il existe beaucoup de techniques pour savoir ce que l’on veut vraiment, essayez d’ailleurs ce test de PSYCHOLOGIES : Qu’est-ce qui vous fait avancer dans la vie ?

Sénèque le dit fort justement :

Donc si vous êtes ici, à lire cette série d’articles, c’est que vous avez déjà certainement une idée assez précise de ce que vous voulez faire de votre vie ou tout du moins de votre management !
En lisant ce nouvel article qui clos la série des 5 PILIERS du management éthique vous aurez certainement à vous poser deux questions !

  • Du quel côté de la force dois-je aller ?
  • Et surtout pourquoi et pour-quoi !

D’un côté un management qui vous rendra heureux d’aller travailler, et oui je vous le promets des millions de personnes vont au bureau, à l’usine parce qu’ils aiment ça et qu’il y trouve du plaisir, et de la satisfaction !

C’est un des côtés de la force si chère à George Lucas dans son épopée Star Wars, de la force pure transparente, bienveillante. C’est cette force qui est à l’origine de la création et du développement des plus grandes entreprises du monde dans lequel nous vivons !
Cette force est celle du management que VOUS mettrez en place, dans votre vie, dans cotre entreprise. Si pour vous aussi, elle s’appuie sur les 5 premiers PILIERS elle sera une source d’innovation, de motivation, de créativité directement proportionnelle à votre capacité à en faire une force s’appuyant encore et toujours, sur le respect, la bienveillance envers toutes et tous, la transparence, l’intransigeance envers soit, et enfin la justice et l’équité.

Et puis il vous restera toujours, quelles que soit vos réussites passées, votre parcours, votre compréhension du management éthique, la seconde voie ! Celle de la facilité apparente, qui au final mine votre moral et votre carrière ! Celle qui met tout ou partie de ce que nous venons de voir de côté, car soyez-en convaincus c’est l’ensemble des piliers qui donnera de la stabilité et de la majesté à votre temple .Ces piliers sont indissociables, car ils sont en quelque sorte l’expression d’une même loi, mais écrite, interprétée et mise en œuvre de différentes manières !
Cette loi, conduit depuis une décennie des entreprises quelle que soit leurs tailles, à changer complètement la cartographie de leur fonctionnement, et cela fonctionne si bien, qu’elles sont rejointes par de plus en plus de candidates à l’entreprise libérée chaque année.
ENTREPRISE LIBÉRÉE quelle merveilleuse expression, elle résume en deux mots le fondement même du management éthique !
Alors certains managers, craignent pour leur poste, et ils ont raisons, parce que le manager, dirigiste, surveillant de cours d’écoles, et expliquant en bon improductif qu’il est à des productifs, comment ils doivent travailler, va s’éteindre …

Et un jour des enfants iront dans des musées voir des managers de la préhistoire et ils diront ! “madame, est-ce vrai qu’avant les managers travaillaient dans des entreprises où ils passaient leur vie à donner des ordres ? Au lieu d’écouter et de collaborer ? C’est une légende madame ??? “

Ce jour arrivera très vite, où les managers seront uniquement utiles dans leur capacité à avoir une vision de l’entreprise et des marchés qui la concerne, et dans leur capacité à entraîner un groupe d’individus. après s’être assuré de leur totale implication par la mise en place d’une structure non plus pyramidale mais totalement horizontale.

Ce petit schéma défini bien ce que sera l’entreprise de demain


Il devra abandonner ses petits privilèges de chef, pour tendre à s’harmoniser avec toute la structure de l’entreprise, dont les clients seront les principaux acteurs.
L’entreprise libérée est finalement la plus grande chance qui soit proposée aux managers actuels, elle permettra aux managers éthiques de consacrer la totalité de leur énergie, de leur créativité, à la mise en place d’une vision et des valeurs de l’entreprise. Ils seront donc déchargés de leur mission actuelle qui est souvent de surveiller, contrôler, discipliner les employés dont ils ont la charge !

Savez-vous qu’en France, selon l’étude Davos nous sommes :

LE MAUVAIS ÉLÈVE FRANÇAIS !!!

  • le 22 ème pays en terme de productivité mais seulement ème sur la volonté des managers de déléguer
  • le 116 ème pour la qualité de nos relations entre les employeurs et les salariés !
  • Savez-vous que l’on estime que seulement 6% des salariés sont impliqués et heureux de contribuer au développement de leur entreprises ? On les appelle les engagés
  • Que 65% sont des désengagés, ils viennent le matin avec pour ambition de partir le soir..
  • Que 29% sont activement désengagés pour se plaindre et s’en prendre aux employés engagés ! On les appelle aussi des employés toxiques … quelle horreur

Et dans le monde quels sont les chiffres ?

  • Seulement 11% des salariés sont impliqués ( engagés ) et heureux de contribuer au développement de leur entreprises ! Ce sont ce que Isaac Getz appelle les “poules aux œufs d’or
  • 61% sont des désengagés, il ne font que ce que le chef demande ni plus ni moins..
  • 28% sont des activement désengagés  !

Une question apparaît immédiatement :

Comment expliquer que des personnes qui ont étés engagées, qui étaient motivées pour ce job, et quelle qu’en fut leur motivation soient après quelques temps à 89% désengager ou pire ? Qu’avons-nous fait pour cela ? Et comment se priver de 89% de la créativité de nos collègues ?

Une autre question : 

Que n’avons-nous pas fait, plus exactement ?
Et bien nous ne les avons pas considéré, pire nous avons estimé qu’ils faisaient partie de cette toute petite minorité de personne qui sont présents et qui font tout pour contourner les règles, oui je parle de ses 2 à 3 % d’employés qui trichent, et pour lesquels des managers sont embaucher , avec pour mission de les mettre au travail ! Toutes ces notes de services, ces pointeuses, ces règlements, ces tableaux de contrôles pour contraindre, ou en tout cas essayer de contraindre 3% à travailler…celons nos normes !
Quelle énergie gaspillée, d’autant que les études le montrent, un cerveau qui est occupé à surveiller, traquer, contrôler, perd jusqu’à 80% de sa créativité et de sa capacité à résoudre des problèmes, durant cette occupation…Et donc encore de la créativité de perdue …
Pourtant des études Américaines le montrent, et c’est vraiment un scoop et une information à ne pas laisser sortir de ce blog …. Les gens sont bons !

Ils ont par contre une tendance à mettre leur énergie dans des activités qui leurs sont intéressantes, motivantes et qui leur permettent d’évoluer et de gagner de nouvelles compétences ! Et vous me dites, mais l’endroit rêvé c’est l’entreprise pour réaliser leurs désirs ! Oui parfois, non souvent, et ce n’est pas le fait de travailler qui rend la tâche pénible, au moins dans nos sociétés développées, non c’est la relation interne entre les strates de managements et les employés. Rappelez-vous que ce sont les improductifs qui expliquent aux productifs comment travailler !

Prenez le temps de réfléchir, combien de personnes connaissez-vous dans votre entourage, qui le soir, le weekend, durant les vacances s’investissent dans des associations, dans des clubs sportifs, dans des œuvres caritatives, et qui parlent de leur travail comme d’un enfer, dans lequel elles ne rêvent que de s’évader ? Où est le beug ? dans nos structures bien entendu ! Pas ailleurs !!

 

Henri Ford, richard Branson et tant d’autres nous l’on dit, nous le disent, de plus illustres inconnus aussi, l’entreprise qui gagne est celle qui met en principal bénéfice, le bien-être et l’évolution continue de ses personnels !

Et en plus l’entreprise libérée est beaucoup plus rentable.. que la pyramidale !

Selon l’instit de sondage Gallup ,mondialement reconnue, le coût estimé du désengagement serait au USA de 500 milliards de dollars. Ce même institut estimer le coût du désengagement pour l’économie Française à 52 milliards d’euros…

Une autre étude du Human Capital Institute, le retour sur salaire d’un employé en fonction de son engagement :

  • Activement engagé chiffré à +120%, ce qui veut dire que pour chaque 1€ de salaire, il apporte 1.20€
  • Moyennement engagé chiffré à +100%, ce qui veut dire que pour chaque 1€ de salaire, pas de valeur ajoutée
  • Activement désengagé chiffré à +60%, ce qui veut dire que pour chaque 1€ de salaire, il coûte 0.60€

Prenons le cas d’une entreprise qui a su rendre ses employés désengagés et une qui a cultivé le terreau de l’engagement  :

  • salaire moyen chargé 52 416€ – entreprise de 1 000 collaborateurs
  • l’une perdra 8.5 M€ et l’autre gagnera 4.8 M€ soit un DELTA de plus de 13 m€ ! 

Maintenant, écoutez avec attention ce jeune homme formidable :

L’entreprise libérée est donc, une sorte de synthèse de ce que ses visionnaires avaient déjà pressentis, dans un monde qui n’était pas encore prêt à cela.

Alors, la nature qui nous montre toujours ce qu’il faut faire, nous a mise face à des crises monétaires, financières, des guerres, et tout ce qui au final nous pousse à évoluer.

Darwin a mis en avant que les espèces évoluent uniquement pour survivre, et que la nature au travers de l’ADN du vivant fait des expériences, permettant de s’adapter pour ne pas disparaître !
Internet est le meilleur ami de l’entreprise libérée ! Internet permet de travailler quel que soit l’endroit où nous sommes, et d’adapter notre mode de travail et donc de vie à l’évolution inéluctable de notre société !
Ce monde dans laquelle nous naissons et mourons nous semble toujours plus dur, plus exigeant, et pourtant demandez quelles furent les conditions de travail de nos ancêtres !

Les entreprises s’adapteront aux besoins de notre monde, et à leurs clients. Leurs clients resteront fidèles si l’entreprise véhicule et promeut des valeurs éthiques qui seront demain plus importantes que les normes ISO 9001 et autres !
A vous d’intégrer cette formidable opportunité et de rendre à chaque moment votre management éthique ! Lâcher quelques-uns de vos prétendus privilèges, le retour sur investissement sera beaucoup plus fort et rapide que vous ne pouvez l’imaginer !
Le côté obscur de la force existe, et il existera toujours, car pour que l’on perçoive le côté libre de la force il lui faut son opposé le côté obscur !
Nous sommes dans un monde de dualité, pas de grands sans petits, pas de chaleur sans froid, pas gentils sans méchants !
La dualité ne veut pas dire l’égalité des forces entre le « bien et le mal », non la balance peut et doit pencher du côté que nous aurons choisi, mais les deux forces existent, à nous de faire le bon choix !
Ce parallèle que je fais avec STAR WARS, me plait assez, et je pense que le succès de cette saga est aussi le fait que les gens sont touchés par ce paroxysme entre bien et mal, et que le pouvoir qui nous est donné de choisir. Tous les spectateurs le ressentent.
Car quoi qu’il arrive, et quelle que soit votre situation, vous avez et vous aurez toujours un pouvoir inaliénable, celui de choisir ! Le libre choix est notre seul bien inaliénable

Nelson Mandela : Être libre, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes… C’est vivre de manière à respecter et renforcer la liberté des autres.

Vos questions et vos peurs :

Maintenant comment pouvez-vous, ou devez-vous changer votre vision et vos modes de fonctionnements pour être initiateur de cette révolution sociétale ?

  • Comment dans ma structure, dans ma PME, mon GROUPE, puis-je contribuer à libérer non seulement mon entreprise, mais surtout mes collaborateurs ?
  • Où commence et finit mon champ d’action des possibles ?
  • Comment cela sera-t-il perçu par ma hiérarchie, par mes collègues, par mes clients ? Ne vais-je pas me marginaliser, et au final m’exclure ?
  • Mes autres collègues managers vont-ils voire en moi, un ami ou un ennemi ? Ma carrière risque t’elle d’en pâtir ?
  • Aurais-je les épaules assez larges et solides, pour prendre cela en charge ?
  • N’est-ce pas en fait du devoir de mon patron et des membres du CODIR d’évoluer, moi je suivrai volontiers ?

Toutes ces questions, sont logiques, fondées, pertinentes, mais ce ne sont peut-être pas les bonnes questions à se poser !
Dans notre pays, la France, nous sommes libres de choisir le travail qui nous convient. Même si la crise et le chômage rend les opportunités souvent plus rares, nous avons toujours notre libre arbitre et pouvons dire non. Nous pouvons changer de services, d’entreprise, de pays même … ce constat fait, nous avons seulement une question qui nous taraude finalement, dès aujourd’hui pour certains, demain pour d’autres, et depuis longtemps d’autres encore !

Cette question se résume en une phrase :

Ais-je le droit de ne pas m’engager dès aujourd’hui cette voie ?

Ma grand-mère d’origine Polonaise, est venue en France pour échapper aux nazis, elle me disait toujours lorsque j’avais des doutes sur telle ou telle décision à prendre :
Mon petit Franck (même quand j’avais 30 ans), tu sais « Mieux vaut des remords que des regrets »!
Je regrette mon pays, ma famille , ma belle maison, ma langue et ma culture, mais je n’ai aucun remord à avoir fait ce que j’ai fait, sans cette décision, je n’aurai pas connu ton grand-père, et tu ne serais peut-être jamais né… fais ce qui te semble bon et juste, pour les autres et pour toi, pas pour toi et les autres, car en mettant les autres au centre de tes décisions elles auront plus de forces et de valeurs, pour toi et les autres .
La vie te mènera là où tu l’auras décidé, il faudra parfois du temps, faire et refaire des essais, mais au final tu arriveras toujours à ton port de destination.

Si tu as bien choisi le port et le chemin se sera rapide et agréable, si tu n’as pas choisi la bonne direction, tu y arriveras, mais tu n’auras de cesse de vouloir repartir !

Trompes toi autant que tu le peux, en se trompant tu ouvres des possibilités de réussite pour atteindre ce qui t’es cher au fond du cœur ! Le pire c’est de n’avoir aucune flamme qui brule au plus profond de toi. Cherche ton étincelle, elle se cache partout autour de toi, mais tu es le seul à pouvoir la ressentir et la suivre !

Elle aimait aussi dire que choisir ce n’est pas renoncer, c’est préférer !

Oui préférer tel ou tel mode de management, c’est choisir de faire un effort plutôt que de suivre les moutons !
J’ai renoncé il y presque 15 ans au management traditionnel, pour préférer un management de plus en plus proche du management éthique qui rend l’entreprise libérée !
Ma vie de manager et d’homme n’a cessé de s’enrichir, dans tous les sens du terme.

Mes collaborateurs ont aussi beaucoup changés, ou plutôt ils ont compris ce que leur manager faisait ! S’ils ont adhéré, aimé et en ont redemandé c’est qu’ils se sont retrouvé dans une situation qui faisait d’eux des acteurs responsables d’eux même ! Et quand une personne se sent responsable de ses actes, elle devient un employé impliqué, qui impose le respect. Un employé que l’on consulte de + en + souvent, qui devient un référent envers ses autres collègues, son manager et les clients.

 

A vous de jouer !

C’est maintenant à vous de vous mettre en marche, appliquez les 5 piliers, dès qu’ils seront une évidence pour vous. Si ce n’est pas le cas, aucune importance, la graine est semée et elle poussera !

Avant d’aller plus loin regarder cette vidéo de Philippe Gabilliet  (minute 15 :21 ) : le jardinier Optimiste !

Alors, êtes-vous prêt aussi à devenir un jardinier ! J’aime cette parabole du jardinier, parce qu’elle nous met face à nous-même !
Donc dans votre service, comment remotivez vos X% de collaborateurs ayant sombré dans le côté obscur du travail ?
Il va falloir que vous embarquiez vos coéquipiers dans un bateau vers une destination, qui leur est inconnue, donc allez-y avec douceur, sans grandes déclarations, et en étant l’exemple à suivre, pas le maître spirituel à écouter solennellement !
Si cela n’est pas déjà fait, prenez le temps de mettre en place, et de laisser à vos collaborateurs et à votre hiérarchie, le temps d’intégrer votre nouveau comportement. Cela ne sera peut-être qu’un léger changement car beaucoup (d‘entre nous sommes déjà sur cette voie du management éthique. Mais laissez à toutes et tous le temps d’intégrer le nouveau manager que vous devenez, cela vous permettra aussi de mettre sans pression les choses en place, et de provoquer le changement par mimétisme !
Soyez patients et n’attendez jamais plus que ce que vous donnez, donnez toujours beaucoup plus que ce que vous prétendez offrir, cela augmente la confiance de votre équipe et la vôtre aussi !
Les entreprises leaders l’ont bien intégré, elle vous en donne toujours un peu plus que ce qu’elle vous avait promis, une sorte de bonus… Et elles savent que c’est ce que vous retiendrez, et ce dont vous ferez la publicité ! C’est un investissement, que je vous conseille de faire, le ROI est fabuleux

Ma méthode happy – Detox : 

  1. Je me gare désormais, tout au fond du parking employés, à la place la plus éloignée (si on me demande : c’est pour marcher plus)
  2. Je me remémore le chemin faisant mes engagements personnels relatifs aux piliers du management éthique, et je m’interdis quoi qu’il arrive de critiquer qui que ce soit, et encore moins un client !
  3. Je passe dans tous les bureaux, sans ordre précis (et encore moins hiérarchique) et je salue avec chaleur et empathie, enclenchant une mini conversation sur tout et rien) – Si une chose me plait je l’exprime toujours… Quelle jolie nouvelle coiffure, cela vous vas à ravir  !
  4. Je me surveille à ne faire que des phrases marquées de positivité :
    • Nous avons profité d’un temps maussade ce week-end, pour faire en famille des jeux de société et regarder un bon film au coin du feu de cheminée
    • Je ne lance aucune conversation, relative à l’information (comme je regarde ni n’écoute les infos se sera encore plus facile)
  5. Je retire discrètement l’étiquette sur ma porte de bureau, et je laisse QUOI qu’il arrive cette porte ouverte (dans un second temps, vous demanderez de la retirer)
  6. Dans mon Outlook je ne garde que les formules de politesses, mon nom, mon email, mon portable et les informations sur l’entreprise (Facebook –site internet..) : exit mon titre de « directeur… »
  7. Je range mon bureau, pour le rendre le plus accueillant possible, m’assure que les chaises soient parfaitement propres et en quantité suffisantes, que ma plante verte est bien arrosée et j’ai de quoi dépanner un(e) collègue d’un mouchoir, d’une aspirine, et que ma clé est bien crédité pour le café ou le thé.
  8. J’observe ce qui se passe autour de moi, je n’épie pas, je m’intéresse, je refais connaissance avec mon environnement. Un peu comme le jour de mon arrivée et de mon intégration. Quelle est l’humeur, l’ambiance dans mon service, dans les autres services ?
  9. Qu’est ce qui est encore détraqué, la machine à café, un PC, une imprimante…je note sur mon smartphone application EVERNOTE. Et je vais voir la maintenance pour que cela cesse ! Le bonheur est aussi dans une machine à café, propre, et en parfait état de marche !
  10. Y a-t-il des personnes qui semblent tristes, perdues, débordées, paniquées ? Et au fait, suis-je capable de nommer chaque personne que je vois, ou je croise ?
  11. La réunion du lundi matin... Ordre du jour… Messieurs et Mesdames, je vous écoute sur tout sujet que vous jugerez utiles, je note et je ne commente aucunement !
  12. Chaque demande d’un collaborateur, me demandera beaucoup d’attention, d’écoute, en évitant les POURQUOI et en les remplaçants par des COMMENT pensez-vous qu’il soit le mieux d’agir, car c’est vous le professionnel !
  13. Si votre collaborateur, hésite, rechigne, se sent désarmé, dites lui, qu’il prenne son temps, qu’il consulte aussi ses collègues, et que ses propositions seront de toute façon retenues, et qu‘IL A LE DROIT DE SE TROMPER !
  14. Mes clients au téléphone ? je m’enquière d’eux, de leur santé, de leur business, de leur WE, avant de parler chiffres et ventes
  15. Avant de déjeuné je prends 10 minutes de pause et je médite tranquillement 
  16. A la cantine, je déjeune avec des personnes que je connais peu ou pas, avec un immense sourire !
  17. Après le déjeuné, pourquoi pas une micro-sieste de 10 minutes ??? 🙂
  18. Le soir, je salue chaleureusement les personnes chargées de l’entretien, et leur demande s’ils ont ce qu’il auraient comme besoins ou demandes pour réaliser leurs tâches !
  19. j’éteins chaque bureau encore allumé, je rend service, gratuitement, anonymement…sans rien en attendre !
  20. Je note ce que j’aime dans mon environnement et ce que j’aime moins ou pas du tout. Ce QUE, pas QUI j’aime ou pas !
  21. Tout au long de cette journée, je m’attacherai à travailler en mode « pomodoro »

Voilà pour les premiers pas vers le Detox d’une entreprise pyramidale !

 

 

Vous trouverez dans les articles à venir une analyse plus approfondie de la philosophie qui dirige l’entreprise libérée. Il n’y a pas de méthodologie à vrai dire mais plus des prises de consciences et des actions à mettre en place.

Vous y trouverez l’ADN du management éthique mis en pratique.

Votre mission évoluera vers ce que l’on appelle le manager jardinier, celui qui ne motive pas ses fleurs en leur promettant un IPHONE 10X , un plus grand bureau, une prime…

Non mettant à sa disposition les nutriments qui nourriront son engagement, la lumière qui la fera progresser et grandir, et l’eau qui la nourrira .

A méditer , avant de juger une personne !

Des chercheurs Américains, ont réalisé une expérience assez surprenante en ce sens

Ils ont indiqué aux professeurs d’une grande université qu’après avoir fait des tests de QI un certain nombre d’élèves ressortaient du lot avec des résultats exceptionnellement élevés. Les professeurs eurent le nom des élèves, et on leur demanda de les suivre tout au long de l’année.

12 mois plus tard, les chercheurs  refirent faire les tests de QI aux élèves qui avaient étés un an auparavant détectés, et ils s’aperçurent que leur QI avait progressé de 18 à 26% ! 

Ils réunirent les professeurs de la grande université, leur exposèrent les résultats, ce qui n’étonna pas les professeurs …

Ce qui les scotchèrent à leur chaise, c’est lorsque les chercheurs Américains leur avouèrent que les noms des élèves qui leur avaient étés signalés comme ayant eu des résultats de QI exceptionnels, étaient en fait des élèves au QI tout à fait dans la moyenne, et que les notes avaient pour l’expérience étés largement gonflées !

En fait, ce n’était pas la première expérience de ce genre menée par ces chercheurs, leurs conclusions furent cependant les mêmes :

Le regard et l’attention posées sur ces élèves (artificiellement) reconnu comme très intelligents, par les professeurs, ont littéralement boostés les élevés ! Ils n’étaient pas meilleurs que les autres, mais en les encourageants, les valorisants, et les représentants, les professeurs ont tiré le meilleur de leurs élèves, comme nous manager nous pouvons et devons tirer le meilleur de nos collaborateurs ! 

 

 

 

Et rappelez vous toujours  : 

LISEZ-LISEZ & LISEZ encore

 Je ne saurai finir un article sans vous avoir proposé un livre de ma bibliothèque.

Ce sera aujourd’hui les tomes du livre  :  de Jean-François Zobrist  ; La belle histoire de Favi : l’entreprise qui croit que l’homme est bon

 

Citation d’Isaac Getz :

«  Une société qui cultive la liberté repose précisément sur l’idée qu’il ne faut pas dire aux employés ce qu’ils doivent faire – même si c’est ce qu’ils attendent de vous. »

 

Citation William L. McKnight, PDG de 3M:

«  Si vous mettez des barrières autour des gens, vous obtenez des moutons. Accordez-leur l’espace dont ils ont besoin »

 

Pour ne pas manquer mon prochain article abonnez-vous et pensez à me laisser vos commentaires et/ou idées d’articles à traiter !!   

 

Franck Augry – manager éthique 

Le Manager Ethique Rend le management accessible à tous !

  • 1
  •  
  •