Transparence : Troisième piller du management éthique

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Découvrez : la Transparence :

 Troisième pilier du management éthique

Troisième Pilier du management éthique 

Être transparent ,quelle que soit la situation !

 

Je vous rappelle que vous êtes libre de télécharger gratuitement mon livret :

 

Mes 10 techniques pour gagner en efficacité dans votre management

Les 10 techniques du manager éthique en action

Ce second article de management éthique poursuit la série de 5 articles qui mettront en avant :

Mes 5 piliers du management éthique

Si vous prenez le train en marche; et il n’est jamais trop tard pour commencer, je vous propose de lire mon précédent article sur le PILIER N°1 : cliquez ici

Sinon retour direct à l’age de pierre ( la préhistoire, pas le prénom !)

RRRrrrrrrr

 

Pilier N°3 : Être transparent  !

Pourquoi ce pilier est-il important lorsque l’on désire orienter notre vision du management, vers un management éthique ?

Parce que ce pilier, une fois bien intégré vous donnera une position de leader dans votre entreprise.
Parce que et quoi qu’on puisse en dire, la transparence et l’honnêteté sont des valeurs qui sont toujours gagnantes.
Parce qu’il est important, voir vital, de travailler sur soi, pour rendre notre management fluide, dynamique, simple et le plus exigeant, envers nous, pas envers les autres.

Parce que pour obtenir la confiance de toutes et tous, à notre vision, nos collaborateurs doivent avoir un manager qui sait être toujours transparent, ce qu’il dit est vrai, et s’il le dit c’est important !

 

Le troisième pilier, vous entraînera vers une réelle prise de conscience.

Et prendre conscience d’une chose à un avantage énorme, c’est que cela devient une évidence et que l’on peut travailler autrement une fois cette notion intégrée.
Prendre conscience, de la puissance de ce troisième pilier , est essentiel si votre désire est d’évoluer vers un management éthique, pour les autres mais aussi pour vous, peut-être que le plus grand gagnant de ces prises de consciences et de ses changements s’est VOUS et principalement VOUS !

En étant transparent, le manager y gagne en crédibilité et en adhésion. Ne pas l’être c’et s’exposer à la méfiance, la défiance et la non coopération.

On y trouve avant tout une grande sérénité qui vous sera toujours beaucoup plus bénéfique, que de jouer un jeu de dupe, dont vous serez en dernier lieu une victime, parmi les victimes.
De toute façon, la vie un jour ou l’autre nous oblige à cette transparence, qu’on le veuille ou non !

Donc la mettre en point d’orge de notre maniéré d’agir et d’interagir, c’est en récolter les fruits, mais pas des fruits amers !
S’obliger à la transparence est compliqué, mais une fois la prise de conscience effectuée, c’est vraiment un réel plaisir que de sentir cette main posée sur notre épaule qui nous dit, doucement, calmement… N’es-tu pas dans cette situation, en train de reverser du côté obscur de la force… ?

Pourquoi ?

En prenant une fonction de management, auriez-vous pu imaginer à quel point, vous devez revoir ce qui vous semblait pourtant comme des évidences ?
Dans votre quotidien, vous devez être vous aussi confrontés à un certain nombre de situations qui vous posent questions, quant à la manière la plus respectueuse que vous aurez à y répondre
Dans cet article, le pilier 3 est finalement comme les deux premiers, simple à comprendre, mais pas toujours aisé à respecter.

En effet nous sommes parfois tendus, pas assez certains de nos choix ou opinions.

C’est tout à fait normal, mais en tant que manager éthique, il vous faut cependant agir sur ces situations, en gardant à l’esprit que toute action, dès qu’elle est sincère, respectueuse des autres, est bonne.

Oui bonne, car vous pouvez bien entendu vous tromper et choisir une option qui ne sera pas retenue par votre boss, votre client, mais pour autant qu’elle soit respectueuse de vos interlocuteurs, elle sera bonne !

En effet tout le monde peut se tromper, et la transparence que vous aurez offerte à vos interlocuteurs sera excellent terrain pour y faire germer des solutions qui sauront faire en dernier ressort la différence.

Oser se tromper, en toute transparence, c’est oser gagner à tous les coups sur le plan du management et des affaires !
La transparence dans vos actes, décisions, hésitations, certitudes, est un moteur de motivation excellent pour vous et vos équipes.

Elles seront de plus en plus attentives, à vos idées, orientations et décisions, Elles y adhéreront plus facilement car elles sauront que ces orientations sont le fruit d’une réflexion, que vous pouvez partager librement.

Qu’elles soient des réussites ou des échecs.

Dans le livre, ‘les conversations cruciales’ on nous explique parfaitement que ce qui tue la communication, c’est la peur ! Et cette peur, peut toucher aussi bien l’émetteur d’une idée, d’une directive, d’une orientation, que le récepteur.

Toute peur engendrera un frein à l’écoute, puisque la seule chose qui deviendra importante, c’est la teneur e la réponse que je vais bien pouvoir faire, et non ce qu’il veut au fond dire vraiment !

D’ailleurs, en tant qu’émetteur, manager, nos craintes sont souvent bien plus fortes qu’elles ne devraient être. Surtout elles sont mal positionnées, en effet nous ne devons pas avoir peur d’être transparent, donc honnête et ouvert, mais nous devons craindre d’avoir à cacher quelque chose, quoi que ce soit !

Tout au long de cet article sur le pilier 3, je vous mettrai en avant nos peurs, nos certitudes, et notre éducation, qui nous pousse plus ou moins volontairement à proposer une vérité peu ou pas transparente.
Le problème est que pour chaque personne, le cas est, ou plutôt semble différent, et on trouve assez facilement de bonnes excuses pour ne pas être transparent, ou en tout cas pas à 100% !

C’est encore une fois, humain, je dirais presque que cela peut être une forme de protection ‘apparente’ mais à la fin totalement fausse !

Ce qui est compliquée ce n’est pas le problème que vous avez à traiter de façon transparente, c’est la décision ou pas d’en faire une action transparente !

Ce n’est pas la cause qui est en jeux, c’est l’effet !

Car tout est relation de causes à effet ! En plus ce système qui agit dans 100% des cas, est parfois assez pervers, car il se laisse se dissimuler, dans le temps, et apparaître dans des occasions, pour lesquelles nous ne faisons pas ou plus le lien de ce qui en est l’origine !

On se sent alors, soit même trompé, trahi, oublié, négligé…. C’est pourtant la seconde face de notre pièce !
Comme toute personne, vous aspirez à de la tranquillité, pas à des peurs, vous avez déjà plus ou moins intégré que la sérénité permet une plus grande capacité à faire front aux situations compliquées,.

Elle permet aussi à notre créativité de se déployer plus vite et mieux.

Si vous aspirez vous aussi à consacrer votre temps de vie et votre énergie à être vrai et transparent ce troisième pilier vous ouvrira des perspectives que vous n’imaginez pas.

Pourtant notre “statut” nous amène encore à camper sur des positions qui sont non pas le reflet de nos concertations, et qui sont encore trop souvent opaques! Ceci parce que nous avons une étiquette de chef à maintenir !

Remarquez la différence entre ces 2 plaques sur votre porte vitrée de bureau !

La première fut longtemps cette de mon bureau et de beaucoup de cadres en France, la fonction prédominant la personne, la seconde est déjà un propret car plus axée sur la personne

Celle-ci est depuis des années la mienne, même si elle a pu faire grincer des dents à une époque

Le manager doit de + en + prendre des décisions rapides et pas toujours agréables.
Se passer de l’adhésion des collaborateurs est compliquée et risquée, être transparent c’est parfois se mettre en position délicate vis-à-vis de son équipe, la frustration de ne pas paraître gentil ou accommodant, les problèmes de conflits qu’une décision dure peut engendrer
A travailler en harmonie, en équipe, dans une ambiance propice à l’épanouissement de chacun pour plus de créativité, de sérieux dans le travail et de réussite– Être reconnu comme un manager éthique et intègre

Je vais vous expliquer :

Dans ce troisième pilier, je vais prendre le temps de vous expliquer :

Quelle sont les différences entre transparence et opacité
Quelles sont nos raisons qui nous poussent à ne pas être transparents
Quelles sont nos peurs et comment les vaincre
Ce que la transparence, va apporter comme une source de satisfaction et de motivation personnelle et de groupe
Ce que l’on peut souvent y gagner ou toujours y perdre
Ce que cela engendre à court et moyen terme
Pourquoi et comment chacune des situations que nous vivons, nous met finalement face à ce choix, ce vrai choix, être ou ne pas être …transparent donc vrai
Comment détecter une situation qui nous entraîne vers la non transparence
Comment expliquer aux collaborateurs une décision difficile en toute transparence
Comment inciter chacun de ses collaborateurs proches ou éloignés à être eux aussi transparents
Où commence et finit la transparence, y va-t-il des cas qui imposent l’opacité ?

je vais vous dire comment :

Comment faire une remise à zéro de nos modes de fonctionnements
Comment se préparer à être transparent, comment bien choisir les mots, le moment
Comment présenter les choses, avec ses + et ses –
Comment mettre en perspectives les choses
Comment faire adhérer

Je vais vous aider à identifier vos peurs et vos objections :

Je vous entends déjà répliquer, que votre cas est différent, votre entreprise est spéciale et votre marché bien plus tendu qu’ailleurs !

C’est forcément vrai, et c’est d’ailleurs pour cela que vous y êtes managers !

Mais peu importe le contexte, interne et externe, car la seule personne et le seul acteur dont on parle ici c’est vous !
D’ailleurs si vous craignez de mettre ce troisième pilier en place dans votre management en entreprise, testez le dès maintenant en privé.

Privé et travail nous mettent face aux mêmes dilemmes, aux mêmes problématiques, et les solutions que nous devons mettre en œuvres… Sont exactement les mêmes, depuis toujours et pour toujours.

Car encore une fois, ce ne sont pas les autres qui sont en causes, mais nous uniquement nous et c’est une excellente nouvelle car nous ne pouvons agir que …sur nous directement, les autres eux, seront tentés de s’inspirer de nous si nous changeons.

Il est d’ailleurs essentiel de n’attendre d’aucune personne quelque retour immédiat que ce soit de cet état d’esprit qu’est la transparence absolue !
Attendre un retour serait d’ors et déjà une forme de manipulation et donc contraire à la philosophie même de ce troisième pilier  !
Plus vous ne le ferez ,que pour  vous et au travers de vous, plus les changements seront rapides et visibles autour de vous.

Si vous tentez d’en faire une règle, un dogme, c’est peine perdue !

La seule personne que l’on peut changer c’est nous, les autres peuvent changer aussi, mais de leur fait, de leur volonté, et surtout pas en leur prodiguant la bonne parole !

D’ailleurs vous-même n’êtes-vous pas de votre plein gré face à cet article ?

N’êtes-vous pas venu au management éthique de votre plein gré, sans autre besoin que celui de votre personne ?
En changeant notre vision et notre façon d’agir, ce ne sont pas les autres que l’on pousse au changement, c’est notre environnement qui change.

En fait nous vivons toujours ce en quoi nous croyons, car plus nous croyons en une chose, plus nous chercherons et trouverons des situations, des cas, des preuves, que nos croyances sont bonnes ! Et ce en cherchant et trouvant les situations qui y correspondent !

C’est pour cela que changer, notre vision et notre façon d’agir, change mille fois plus vite notre environnement, notre vie, que toute tentative de vouloir changer qui que ce soit !

Avant de vous lancer dans quoi que ce soit assurez-vous que la seule personne concernée par ce changement de fonctionnement interne et personnel, ne soit que vous !

Ce sera déjà assez de travail comme cela, pour vouloir en plus en ajouter en voulant changer les autres !
Même Jésus, ne s’est pas permis de vouloir changer qui que ce fut, il nous a juste donner des pistes, à explorer et en plus il nous a donné les clés et le résultat que l’on pouvait en espéré… il y a plus de 2000 ans, et tout reste quasiment à faire !

Cependant la courbe de progrès est avec internet devenue logarithmique ! 

A vous de travailler un peu:

FAITES donc une liste de vos actions qui ne furent pas transparentes, ou pas totalement transparentes !

En face de chacune d’entre elles, écrivez honnêtement, ce qui a pu vous inciter à ne pas être transparent, et comment, maintenant, à la lecture de cet article communiqueriez-vous à vos équipes
Quelles furent les peurs en amont et en aval, qui vous ont incité à ne pas être transparent

En faisant ceci, vous serez plus alerte, et détecter les situations potentiellement propices au non transparence.

Peut-être pouvez-vous ensuite, et je vous le conseille fortement, allez voir votre N+1 et lui parler de ce qui vous bloque parfois dans votre transparence et comment il pourrait vous aider.

C’est déjà envers lui une forme de transparence, et pour l’avoir toujours utilisé en 30 ans de management, vous n’en tirerez que du bon ! Les gens adorent aider les autres, surtout s’ils sont leur supérieur hiérarchique !

Votre cerveau sera entraîné à détecter tout risque de non transparence t cela vous aidera beaucoup.

Pensez aussi comment résister à la tentation de non transparence, et donnez-vous des pistes pour y échapper, par exemple :

Je ne me sens pas à l’aise pour annoncer telle nouvelle, et bien, je prends une journée de plus et je réfléchis en me mettant à la place de celui ou ceux qui vont recevoir cette nouvelle :
Quelles seront leurs craintes avouées ou cachées, et surtout comment bien expliquer les tenants et aboutissants, ce qu’ils y gagneront et peut-être perdrons, mais surtout pourquoi cela ! Expliquer est le meilleur moyen de faire adhérer, si et seulement si vous-même êtes convaincus du bien fondé de celle si !

Ce troisième pilier est à travailler chaque jour, car chaque jour vous mettra face à des situations propices à la NON TRANSPARENCE

Vous trébucherez et ALORS ? Un enfant chute plus de 2 000 fois, alors nous avons de la marge !

Mais chaque fois que vous aurez su aller vers une transparence total, vous ressentirez à quel point ce troisième pilier est fondamental

Le meilleur moment pour agir c’est aujourd’hui , hier personne ne peut rien y changer, et demain n’est que ce moment qui avance au rythme de notre présent ! Être 100% présent dans ce seul moment que nous vivons à savoir le moment présent est un réel gage de réussite, moment après moment, c’est d’ailleurs ce qui au final fait une vie !

Bon management à toutes et tous !

Et appuyez-vous sur ce puissant troisième pilier !

Je vous conseille de visualiser cette belle vidéo : Le pouvoir de la transparence: Martin Gauthier a TEDx HEC Montreal

Et rappelez vous toujours  : 

LISEZ-LISEZ & LISEZ encore

 Je ne saurai finir un article sans vous avoir proposé un livre de ma bibliothèque. Ce sera aujourd’hui un livre  de : de Kerry Patterson , Joseph Grenny , Ron Mc Millan , Al Switzler , Cathia Birac : Conversations Cruciales – Savoir et oser dire les choses

Pour ne pas manquer mon prochain article abonnez-vous et pensez à me laisser vos commentaires et/ou idées d’articles à traiter !! 

 

Franck Augry – manager éthique 

Le Manager Ethique Rend le management accessible à tous !

  • 2
  •  
  •