Découvrez : Mes 5 piliers du management éthique

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Découvrez : Mes 5 piliers du management éthique

Premier des 5 piliers 

Je m’impose ce que j’impose aux autres !

 

Je vous rappelle que vous êtes libre de télécharger gratuitement mon livret :

 

Mes 10 techniques pour gagner en efficacité dans votre management

Les 10 techniques du manager éthique en action

Ce nouvel article de management éthique débute une série de 5 articles qui mettront en avant :

Mes 5 piliers du management éthique

Pourquoi vous parlez de ce que je considère comme les 5 piliers du management éthique ? Parce que dans les années à venir, et plus rapidement que vous pouvez l’imaginez, manager autrement qu’avec éthique sera digne de la préhistoire ! Et vous devez prendre conscience qu’il n’y a que des avantages à intégrer rapidement ces notions !

Aussi parce qu’il m’est apparu comme essentiel de poser des bases solides, de ce qu’est le management, et d’y inclure les ajustements essentiels au management éthique !

Comme souvent, la société n’avance qu’à coups de butoirs, ces dernières années ,les médiats nous ont alertés sur un grand nombre de pratiques que l’on peut qualifier de très éloignée de toute éthique !

Alors, on peut s’indigner, et penser que rien ne changera et que le monde est ce qui’l est !

Toujours est-il que l’on constate que dans tous les domaines les mentalités changent. Mieux encore le peuple sait désormais faire suffisamment pression sur ses politiques ou sur les industriels pour faire changer les choses! Il faut dire aussi que les réseaux sociaux sont des accélérateurs de prises de conscience. Bien que je ne soit pas un grand fan des réseaux sociaux, il faut avouer qu’ils permettent de diffuser librement ( parfois trop ou sans contrôle) des informations fortes et percutantes. Vidéos et photos captent facilement notre attention. Des groupes fermés se sont aussi créés autour de thèmes très précis et pèsent de plus en plus sur l’opinion et les modes de consommations des acheteurs que nous sommes tous au quotidien.

J’étais il y a plus de 20 ans aux USA, et je peux vous garantir que les consommateurs nord Américains savaient déjà sans internet faire plier des multinationales si celles-ci heurtaient leur sensibilité et/ou l’éthiques.Avec Facebook et d’autres réseaux sociaux, l’influence du public monte, et permet aux consommateurs de se mobiliser rapidement. Les industriels ne s’y trompent pas et aménagent eux aussi leurs modes de fonctions et leurs processus internes pour répondre aux attentes de leurs clients.

Même si l’on est encore très loin d’une situation éthique dans toutes les entreprises, on constate au moins une prise de conscience, dans les directions des ressources humaines. La bonne volonté affichée cache cependant souvent une grande méfiance des managers face aux défis que représente le management éthique.

Il subsiste encore trop souvent une forte crainte des managers de voire tout ou partie de leurs prérogatives, de leurs pouvoirs, et même de leur leadership s’évanouir avec cette attitude éthique de management.

Combien de fois entend-on encore, que le management éthique serait la “nouvelle mode en vogue” et que l’Homme ne se refaisant pas, il faut bien être présent pour surveiller tous nos collaborateurs . J’entends aussi parfois que ces nouveaux modes de fonctionnements pourraient bien “tuer” la fonction même de manager dans les entrepris 2.0 ! Que cette mode passera, mais que les difficultés du marché et des entreprises face à leur concurrence elles resteront; et qu’il vaut mieux faire actuellement le dos rond et laisser passer l’orage!

En France particulièrement, les mentalités changent relativement lentement du fait d’une éducation souvent trop académique et pas assez “terrain”. Les diplômes sont d’ailleurs un “passeport” incontournable pour avancer dans l’hexagone.

On voit bien fleurir par de ci-delà des initiatives pour améliorer le quotidien des employés et rendre le travail plus adapté aux attentes et aux besoins de chacun. d’une manière générale les entreprises qui ne prennent pas

 

Pilier N°1 : Je m’impose ce que j’impose aux autres !

Même si cela semble évident que l’on soit ou pas dans une démarche de manager éthique, respecter ce pilier de base, cette règle immuable semble des plus difficile au quotidien!

On entend souvent cette maxime, mais vous est-il déjà arrivé de vraiment y réfléchir, au delà d’une phrase toute faite, ces mots ont en fait une signification profonde, et je me propose de vous l’expliquée avec un regard des plus éthiques.

Il est certain que vous n’avez pas besoin de moi pour comprendre que demander voir exiger des choses que l’on ne saurait soit-même faire est un manque de respect des plus flagrant. Pourtant, quand on interroge des cadres le constat est bien inquiétant

  • 68% des employés estiment que leurs cadres sont trop éloignés d’eux et de leurs préoccupations ( 40% aux USA et 35% en Angleterre et en Allemagne ).
  • 72% estiment que leurs managers manquent d’empathie
  • 42% des salariés ont confiance en ce que sont manager ditIl est certain que vous n’avez pas besoin de moi pour comprendre que demander voir exiger des choses que l’on ne saurait soi-même faire est un manque de respect des plus flagrant. Pourtant, quand on interroge les employés qui travaillent avec des cadres le constat est bien inquiétant
    • 68% des employés estiment que leurs cadres sont trop éloignés d’eux et de leurs préoccupations (40% aux USA et 35% en Angleterre et en Allemagne).
    • 72% estiment que leurs managers manquent d’empathie
    • 42% des salariés ont confiance en ce que dit son manager

Il est évident que les relations cadres employés semblent de natures à créer des tensions, puisqu’elles sont très souvent axées sur une position dominant / dominé !
Je n’exagère rien en disant cela, et même si ce n’est pas votre volonté ni la mienne non plus, nous pouvons facilement en fonction du propre management de notre N+1 nous laisser glisser vers cela.

En France particulièrement, les cadres ou managers sont positionnés trop souvent en chefs et en responsables des échecs et réussites.

Dans les pays Anglo-Saxons ces notions sont plus accolées à la réussite ou aux échecs d’une équipe.

Bien qu’au final celui qui risque de sauter en premier reste le manager, mais l’équipe reste rarement en place. Regardez ce qui se passe à chaque nouvelle investiture de président ! L’administration change du tout au tout.

En France la culture du chef nous vient certainement de nos ancêtres les gaulois… sans garanties, mais c’est mon avis !

D’ailleurs est-ce un hasard si le chef est représenté porté sur son bouclier par ses soldats ? 😉

Mais revenons à notre premier pilier du management éthique :

Je m’impose ce que j’impose aux autres !

Comment le respect absolu de ce pilier vous permettra d’enclencher une dynamique de réussite dans votre management éthique ?
Parce qu’il donnera à votre équipe et à votre N+1 (votre Boss) une éthique fondamentale, qui devrait être apprise dans toutes les écoles de ventes, de managements, et même avant d’apprendre à lire et écrire en premier cycle à l’école.

Ne rien imposer aux autres, ce que l’on ne s’imposerait pas, vous obligera à bien prendre du recul avant de demander ou imposer quoi que ce soit aux membres de vos équipes, aux autres collaborateurs, en fait à toute personne avec qui vous entrez en interaction !

  • Donc pour résumer, prenez le temps de bien regarder si toute demande à vos collaborateurs répond aux questions suivantes :
    • Est-ce bien utile de demander cela ?
    • Comment régirais-je si mon boss me demandant la même chose?
    • Suis-je en capacité de faire ce que je demande ?
    • Ne suis-je pas en train de déléguer par procrastination, ce que je sais ne pas vouloir faire moi-même?
    • Si j’échouais à faire ce que je demande aux autres, comment me sentirais-je alors ?
    • Si j’impose cette demande, ais-je les ressources personnelles pour accompagner les collaborateurs qui devront la mettre en œuvre ?
    • En quoi cette demande fera progresser l’équipe, moi-même et l’entreprise ?
    • Comment nos clients et prospects vont-ils ressentir ce que je demande à mes équipes d’appliquer. En fait, cela ne va-t-il pas décrédibiliser mes collaborateurs face à leurs interlocuteurs ?
    • Est-ce du ressort de mes collaborateurs ou de ma responsabilité ? Et si c’est de ma responsabilité, comment puis-je faire de cette demande une réelle opportunité de faire progresser tout ou partie de mon équipe ?

En fait nous devons vraiment prendre du temps et du recul, dans chaque demande que nous faisons à nos collaborateurs et d’une maniéré plus générale à toute personne avec qui nous interagissons au travail et dans notre vie privée.

Bien que je sois contre cette vision des choses, les managers sont en grande majorité des personnes avec un caractère assez trempé.

Pourquoi cela ? Je pense que c’est en réalité plus une déformation professionnelle, qu’une qualité intrinsèque nécessaire pour manager !

Oui je suis persuadé et je ferai bientôt un article en ce sens, que toute personne ayant un QI d’au moins 12 est un manager ou vendeur en puissance !

Que vous soyez dur de caractère, ou plus cool, plus sensible, et même si vous êtes timides et introvertis, vous avez tout, absolument tout pour réussir dans les métiers du management et de la vente ! 
Ce sont même à mes yeux des atouts formidables, que d’être introvertis ou timides, cela veut dire que vous avez encore une sensibilité extrême, qui vous permettra encore plus facilement d’intégrer les 5 piliers du management éthiques !

Il est incroyable, que l’on ne détecte pas dans le secondaire, ces personnes qui sont souvent invisibles dans les classes, mais qui ont des ressources impressionnantes pour devenir des managers géniaux et des tops vendeurs !

CROYEZ MOI : J’ETAIS UN GRAND TIMIDE ET 100% INTROVERTI

 

Seules exceptions constatées à ce jour et j’en suis désolé les Marseillais VS le reste du monde …c’était ..

Maintenant, je vous propose de passer vous-même à l’action et de mettre en place des stratégies qui vous garantirons de ne pas faire faire ou demander des choses que vous ne feriez, ou ne faites pas !

Exercice 1
Prenez le temps, au calme, chez vous ou dans votre bureau fermé, en demandant à ne pas être déranger (se mettre en mode avion). Lancer votre application POMODORO pour 25 minutes ! 

  1. Reprenez vos 10 dernières notes de services
  2. Reprenez vos 7 deniers mails
  3. Reprenez vos 5 derniers comptes rendus de réunions

Dans un tableau, mettez chaque demande ou imposition que vous avez faites et sincèrement répondez aux questions suivantes :

Demande

Utile au final ? Puis-je la faire ? Est-ce une demande qui me poserait  problème ? La bonne grille :

OUI-OUI-NON

Vous demandez cet exercice

OUI Absolument

OUI NON

Ok pilier 1

Vous demandez de lire un livre par jour

OUI

NON NON trop lourd et prenant !

Niet pilier 1

La bonne grille : OUI-OUI-NON

Une fois ce tableau remplis, mettez le côté et ressortez le chaque fois que vous aurez une demande à faire, pour bien voir en quoi auparavant vous avez….. Un peu abusé

Exercice 2
Pour les demandes, ordres, missions… n’étant pas dans le PILIER N°1 :

Allez voir le ou les collaborateurs et discutez en entre vous, pour éliminer tout ce qui a pu le blesser, ou mettre en position délicate. Il ne s’agit pas de venir, et de s’excuser platement, mais de prendre avec lui le temps de discuter et de bien lui montrer que vous avez pris conscience que cette demande pouvait le mettre en difficulté !
Ne faites pas de réunions plénières, mais du one to one, tranquillement, en acceptant d’entendre ce qui vous aussi peut vous heurter !

Plus vos collaborateurs videront leur sac, plus la situation deviendra plus saine ! Comme lorsque l’on ouvre grand les fenêtres par une belle journée de soleil, pour aérer une pièce.

Attention enclencher cette action, veut dire que vous soyez bien en accord avec vous-même sur le fait de bannir de telles attitudes, sinon le traitement sera encore plus dévastateur que le mal que vous voulez éradiquer ! Vous vous donnez une merveilleuse chance de remettre des compteurs à 0 et d’enclencher une dynamique basée sur l’éthique et le respect de chacun !

La première des réactions, sera la méfiance, la défiance, et vous serez épiés dans vos moindres décisions.
Cette réaction est des plus naturelles car elle est reptilienne, notre cerveau ayant été habitué à nous donner l’ordre de lutter ou de fuir !

D’ailleurs, un bon indice, qui devrait alerter chaque manager, sur son comportement :
Combien de démissions ces 24 derniers mois ? Quelles en sont les causes avouées et celles qui vous sont cachées ? Peut-être devriez-vous refaire l’exercice 1 en remontant plus loin dans le temps et chercher à identifier vos autres collaborateurs qui auraient pu souffrir, ne rien dire mais qui cherchent ailleurs …..

Quelques conseils :
Soyez discret sur cette démarche et sur la mise en place des piliers du management éthique !
Tout d’abord parce que cela ne concerne que VOTRE façon d’agir, et que beaucoup de personnes y voient encore une mode, voir une forme de faiblesse !
Croyez-moi, ces piliers, si vous en prenez conscience, remodèleront votre management, au travail et en privé, les journées de travail seront plus sereines, les besoins en réunions s’estomperont car tout le monde ira de l’avant. Des soucis vous en aurez encore, mais vous aurez de plus en plus des collaborateurs, qui viendront vous épauler, comme vous les épaulez vous-même. Et aussi parce que chaque demande deviendra une évidence pour toutes et tous !
Ne laissez jamais un ou des collaborateurs, s’enliser dans une tâche, d’autant plus si elle vous semble à VOUS aisée à accomplir. Aidez, accompagnez, montrez l’exemple en reprenant le flambeau, pour éduquer et non pour humilier ou punir !
J’ai deux beaux chevaux, une jument de 22 ans qui a beaucoup d’expérience et un pur-sang anglais un peu foufou et peureux, ils me donnent régulièrement des leçons de managements !
Ils sont bien plus puissants que vous ou moi, et s’ils veulent vous désarçonner, cela leur est assez facile ! S’ils ne veulent plus se faire attraper pour être monté cela leur est aussi facile.
Avec des chevaux, et les miens ont du tempérament, manager ma relation de manière éthique n’est pas négociable, en effet, je ne pourrais jamais, après les avoirs mal traité, passer des heures autour d’une botte de foins, pour m’excuser et remettre les choses à plat !

C’est dans le quotidien de mes interaction avec eux, que je construis ou détruis, ma relation, ils sont très gentils, mais ils ont aussi une mémoire sans faille. Perdre une fois leur confiance, et il me faudra beaucoup de temps pour la regagner ! Et que ce soit dans ma manière de les traiter, de les monter, de les entretenir…
Imaginez que vos collaborateurs ne soient pas en capacité de parler et de vous répondre ? Il faudrait bien que vous arriviez à adapter votre style de management pour obtenir d’eux ce qui est nécessaire pour avancer dans le travail !

Voilà, ce premier pilier est posé, c’est certainement un des plus difficile à mettre en place et à tenir droit debout dans le temps, car dès que nous avons beaucoup de tresse ou de pression nous avons naturellement tendance à nous lâcher et à ne plus respecter cet engagement, qui est avant tout un engagement envers nous-même !

Les autres piliers sont à suivre, mais s’il vous plait, ne passer pas de l’un à l’autre sans à chaque fois, maîtriser le précédent, faites comme un enfants qui apprend à marcher, essayez encore et encore …….

Combien de fois pensez-vous qu’un enfant tombe avant de savoir marcher ???? 2 000 fois…
Et ensuite, il n’oubliera plus jamais comment marcher, l’apprentissage quand il est long et douloureux, possédé une grande vertu, celle de s’ancrer définitivement en nous.

Ce premier pilier est difficile mais, croyez mon expérience de 30 ans, c’est un des meilleurs investissements que vous ne ferez jamais, et en plus c’est 100% gratuit !

Une étude Américaine auprès des plus grandes entreprises des USA, sélectionnées pour leurs résultats exceptionnels fait clairement ressortir, une confiance quasi-totale des employés dans les demandes de leurs cardes, et ce quel que soit le niveau de hiérarchie !
Que ces entreprises, sont 2 à 7 fois plus rentables, que les entreprises dans le même secteur
Que le turnover y est quasiment inexistant, et quand il existe, c’est que l’entreprise a tellement fait progresser son élément, qu’elle n’est plus capable de lui proposer un post en rapport avec ses compétences.

Pensez que chez des géants Américains, pour chaque personne qui démissionne pour un post plus important que celui qu’il quitte, son manager reçoit une prime… Parce que cela prouve que la manager à fait monter en compétence son équipe !

Pensez que l’on propose aussi des formations, qui peuvent sans problème ne pas être dans le domaine de compétences et d’activité d’un employé ! Pourquoi une telle gageure ?

Parce que si l’entreprise a les moyens de payer une formation, quelle qu’elle soit, apprendre à peindre, apprendre un instrument, coaching sportif, l’évolution de son collaborateur est un investissement qui sera remboursé chaque jour à 200 voire 1000% dans son travail !

Quelle que soit VOTRE domaine, quelque soit la rudesse, les pressions, mettez-vous en tête que transformer votre management actuel, en un management 100% ; que dis-je 1000% éthique, sera pour vous un avantage concurrentiel inimaginable ! Vous serez plus en adéquation avec vos équipes, vous serez plus respectés de votre management, de vos clients, votre réputation se démultipliera sur les réseaux sociaux.

Dans quelques années, ce type d’article sera (je l’espére du fond du cœur) devenu ringard, parce que tout le monde sera dans cette vision du management !

Pour finir, ne croyez absolument pas que votre cas soit différent des autres, votre situation est différente, vos problématiques aussi, mais le traitement est le même, car il est basé sur l’humain, et même si l’intelligence artificielle sera un acteur fort, et même plus elle sera présente, plus votre valeur ajoutée sera dans le management éthique.

Envoyez-moi s’il vous plait à mon  adresse mail, vos tableaux, et je vous enverrai un tableau sous Excel interactif, gratuit, et très stimulant ! franck.augry.blog@outlook.com

Petit bonus : Tableau très pratique

Abonnez vous aussi pour ne pas rater les prochains articles, du management éthique !

 

Prenez le temps de visionner cette vidéo : leadership Ethique – Par Stéphanie Boulay /TEDx / France

 

Et rappelez vous toujours  : 

LISEZ-LISEZ & LISEZ encore

 Je ne saurai finir un article sans vous avoir proposé un livre de ma bibliothèque. Ce sera aujourd’hui un livre  de Lise Peillod-Book : Manager en pleine conscience – Devenez un leader éthique et inspirant

Pour ne pas manquer mon prochain article abonnez-vous et pensez à me laisser vos commentaires et/ou idées d’articles à traiter !! 

D’ailleurs que pensez-vous de ce Défi alléger son quotidien en 30 jours ? 

 

Franck Augry – manager éthique 

Le Manager Ethique Rend le management accessible à tous !

  • 1
  •  
  •