3 attitudes / habitudes ZEN indispensables pour votre management !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Découvrez : 3 attitudes / habitudes ZEN indispensables pour votre management ! 

Allez-y ! Ces 3 attitudes ,habitudes vous serons tellement utiles au quotidien !

Découvrez et surtout mettez en place, dès aujourd’hui, mes 3 attitudes / habitudes ZEN !

Vous êtes déjà plus de 1 000 lecteurs à me suivre et je vous en remercie chaleureusement. Comme moi, vous êtes soumis à une foule d’activités et de stimuli, qui soit vous rendent heureux et épanouis soit vous stressent…

Cet article participe à l’évènement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen d’Olivier Roland.

J’apprécie beaucoup Olivier et son blog, et en fait mon article préféré est celui-ci : Editez Votre Vie – 6 : Une Diète Médiatique
J’ai compris en lisant cet article et en visionnant ses vidéos (« Pourquoi je ne parle JAMAIS d’actualité » et « Comment gagner du TEMPS, être plus HEUREUX et plus POSITIF avec la diète médiatique »), tout le bénéfice que l’on peut obtenir en mettant en place une diète médiatique, et en bon manager de ma propre vie, j’ai mis moi aussi en place cette diète, et je m’en porte parfaitement bien !

Le flot continu d’informations, est aussi un facteur de stress, car c’est un véritable déversoir de nouvelles qui embrument notre esprit.

Notre esprit qui est déjà occupé à traiter nos 60 000 pensées quotidiennes, se passerait bien de ces informations dont 90% sont négatives, pessimistes et parfois fausses, ou sujettes à contradiction. Force est cependant de constater que l’auditoire de ces chaînes spécialisées est très nombreux, et c’est certainement une forme de protection de nos « cerveaux reptiliens » qui trouvent dans le malheur des autres, une source de réconfort… Je ne suis peut-être pas si malheureux doit-on alors penser !!

Mais revenons au sujet de fond de cet article : 3 attitudes / habitudes ZEN.

Peut-être avez-vous déjà mis en place vos rites matinaux, et du soir, qui vous permettent de mettre votre vie en mode ZEN.

Certains parmi vous pratiquent la méditation, d’autres du yoga. Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises pratiques pour mettre plus de « zen attitude » dans nos vies !

Mais comme souvent, connaître une ou des techniques c’est bien, en comprendre les principes c’est parfait, mais les mettre en pratique, c’est cela qui est et restera toujours le plus important …Combien d’entre nous lisent des livres, des articles, visionnent des vidéos, écoutent des podcasts et ne passent jamais à l’action…

J’aime particulièrement cette citation de Ralph Waldo Emerson

 

Les 3 attitudes et habitudes ZEN que je vous propose seront mise en place majoritairement sur vos temps de loisirs, mais croyez-moi les effets seront tout aussi efficaces et perceptibles dans votre vie professionnelle.

Notre vie privée et professionnelle est en fait beaucoup plus imbriquée et fusionnelle que l’on peut le penser. L’une ne va pas sans l’autre, et les bonnes attitudes et habitudes que nous mettons en pratique dans l’une bonifie l’autre !

Je vous parle régulièrement de l’importance que j’attache au moment présent, pour bien intégrer les bénéfices que doit vous apportez cet article, je reviens sur cette notion qui m’est fondamentale.

Mon but n’est pas de faire de cet article, un court de spiritualité, mais de vous aider à prendre conscience des mécanismes que nous avons développé depuis notre plus tendre enfance, et qui sont en partie la cause du stress que nous créons en nous et que nous subissions ensuite.
Qu’est-ce que le moment présent ? Tout le monde le sait, parfaitement, c’est et cela restera toujours ce moment que vous vivez et vous n’en vivrez jamais d’autre !

Votre vie n’est qu’un enchaînement continu et ininterrompu de ce moment particulier qu’est le moment présent… Alors me direz-vous pourquoi avons-nous créé et utilisons nous le passé et le futur ?

Attention séquence … humour :

C’est une excellente question et je vous remercie de me l’avoir posée, et comme disait Georges Marchais :

“Ecoutez ! Elkabbach, vous venez avec vos questions et moi je viens avec mes réponses !”

Donc le moment présent est le seul qui soit, le passé n’est que le moment présent dont on se souvient et le futur le moment présent que l’on pense s’imaginer.

L’intérêt du passé, c’est qu’il nous fournit des informations importantes pour notre vie de tous les jours :
Il nous permet par exemple, de reconnaître cette tasse , comme objet sur votre table et de vous rappeler pourquoi et comment vous en servir … par exemple y mettre du chocolat très chaud et prendre la tasse par la queue pour ne pas se brûler…
L’inconvénient majeur du passé, c’est que quoi que l’on fasse , on ne peut jamais le changer, et que notre égo peut s’en servir pour nous rappeler comment nous aurions pu agir ou réagir dans telle ou telle situation. Et que nous pouvons alors vivre au travers de remords ou de regrets toxiques !
De plus le temps perdu à penser au passé, n’est plus disponible pour agir sur notre instant présent !

Le futur est une abstraction de l’esprit, et sur lequel nous n’avons aucune prise !
Cela ne doit pas vous empêcher d’avoir des objectifs que je vous recommande de mettre en place avec la méthode SMART dont j’ai déjà parlé. Mais le bonheur, la joie, la zénitude (État de tranquillité, de calme ; sérénité : Le lâcher-prise est l’une des conditions de la zénitude au bureau.), sont et ne seront jamais ailleurs qu’ici est maintenant !
Se servir du temps futur pour planifier c’est bien, utile, indispensable, mais ce n’est pas un bon ami dès que l’on pense que seul le futur nous apportera joie et bien-être ! Combien de fois se dit-on… A si j’avais tel job, telle voiture, cette compagne, cette…. Ou pire de penser que le futur sera apocalyptique…

Donc seul notre moment présent compte, certaines études de plusieurs psychologues disent que le temps présent ne dure que 3 secondes !

Il est donc vital de ne pas le gâcher !

Ce serait le temps que met un cheval à mâcher son herbe, des sportifs à s’enlacer lors d’une victoire en compétition, le temps que met un enfant à passer du rire aux larmes…

Et ce moment nous devons en prendre grand soin, et le faire briller comme le diamant qu’il est !

 

Et surtout agir pour le mettre au premier plan de nos préoccupations.

Nous investissons tellement de temps et d’énergie dans le passé et le futur, que nous sommes continuellement sous pression.
Comment alors espérer avoir une vie ZEN et équilibrée, d’ailleurs regardez attentivement, l’équilibre est bien au milieu de la balance !!!

Combien de rancoeurs de vendetta, de guerres prennent leurs racines dans le passé et se projettent dans le futur ?

Voici donc, trois de mes attitudes – habitudes :

Pour me projeter dans le présent, et y trouver la zénitude qui me permettra d’avoir avec ma famille, mes amis et mes collaborateurs un cerveau bien calé dans le moment présent, et une attitude bienveillante, chargée de respect et de sérénité .

Première attitude – habitude : Jardiner

J’ai découvert le jardinage il y a plus de 30 ans, ayant eu la chance de toujours vivre à la campagne et d’avoir eu beaucoup de terrain.
Ce fut tout d’abord certainement par mimétisme, ma maman avait un beau jardin en Bourgogne et y cultivait, des légumes, entretenait des arbres fruitiers et faisait pousser de merveilleuses roses.
Je participais aux travaux lourds, bêchage, apport de fumier, passage du motoculteur… et rarement aux semis, repiquages et plantations…

Mais j’avais pris goût aux délicieuses fraises sucrées, aux tomates juteuses, aux cerises fermes et goûteuses que l’on mangeait dans les arbres.
Cette jeunesse à la campagne était douce, facile, sans vraiment d’autres soucis que d’aller à la pêche aux grenouilles avec les copains et à la découverte des filles de mon petit village…
Cette passion que je me suis découverte ( le jardinage pas les filles, quoi que ..  🙂 ..), vient certainement plus des souvenirs olfactifs, des merveilleuses confitures de maman, des tartes aux poires caramélisées, que d’une vocation à caractère BIO ou écolo !

Toujours est-il que comme beaucoup de personnes ,j’ai attrapé le virus…

Donc je cultive, un jardin de +/- 400 M² dans ma campagne Vendéenne, après avoir sévi en Anjou…

En quoi jardiner me permet-il de retrouver calme, sérénité ?

Je pense qu’en fait jardiner c’est être toujours dans le moment présent.

Une tomate se moque du temps, elle fleurit, devient une tomate verte et ensuite mûrit lentement.

Et quand l’hiver approche elle meurt, après avoir donné le meilleur d’elle-même.

On ne peut planter, enfin sauf si l’on triche avec la nature, qu’à certaines dates, et ensuite que faire d’autre, qu’au jour le jour, apporter à nos plantations, nutriments, eau, et leur laisser un bel accès au soleil ??

NE SERAIT-CE PAS UNE FORME D’AMOUR ?

Et puis mes plantes poussent, lentement, certaines fanent, d’autres seront plus fortes, plus grandes, plus productives en fruits et légumes…

Mais moi, je suis présent, mais je ne suis qu’un témoin attentif, même si j’essaye de les mettre dans les meilleures conditions de croissance.

C’est un vrai bon parallèle avec mon autre vocation qu’est le management, le management éthique.

Bien sûr on peut, tricher, mettre des engrais, des pesticides, et bien d’autres substances chimiques, mais au final, que récolterais-je vraiment ? Des fruits et légumes en plus grandes quantités ?

Peut-être les premières années, et ensuite, quand le biotope aura été dégradé, que me restera-t-il ? Et quel goût auront mes récoltes ?

Et bien chaque fois, je cultive ma zénitude, lorsque que je sème chaque graine que la nature dans sa générosité a trouvé bon de me laisser en plus de mes récoltes, chaque salade que je repique en lui apportant du bon fumier de mes chevaux.

Pour chaque rosier que je taille avec délicatesse, et bien à chaque fois je ressens cette même plénitude, ce même calme intérieur.

Car je sais que mes plantations feront de leur mieux, pour donner de beaux et succulents fruits !

Sans que j’ai à les surveiller, sans avoir à leur imposer telle ou telle procédure, processus, budget, prévisionnel…

N’est-ce pas encore une fois, la nature qui s’évertue à nous montrer comment fonctionner, comment agir, et n’a-t-elle pas depuis la nuit des temps, crée la plus performante et la plus productive des entreprises libérées ?

Nous avec notre culture (et oui je sais c’est drôle), nos technologies, nos savoir, nous ne commençons seulement dans nos entreprises, à copier « dame nature » .

Et comme par enchantement ces entreprises « libérées » croissent et gagnent avec leurs employés des parts de marchés et ont des résultats fantastiques !

J’ai depuis quelques années cherché à retrouver des plants ancestraux, des gestes et des outils perdus, pour cultiver mon lopin de terre. alors j’ai rencontré et discuté avec les “anciens” du village et j’ai écouté. Dieu que c’est bon d’écouter pour apprendre !

Pas pour faire du « vintage », mais pour essayer d’accompagner mes plantations, plus que pour les pousser dans leur croissance !

Je garde chaque année, un tiers de ma surface plantée mais sur laquelle seule la nature agit.

Aucune intervention de ma part sauf le fait de planter, et encore je laisse les salades faire…

Aucun désherbage , je laisse pousser et savez-vous quoi, les récoltes sont encore plus belles.

Même si c’est souvent plus difficile de retrouver mes carottes dans cette jungle folle

Et enfin travailler la terre, c’est une dépense d’énergie physique qui me casse parfois le dos, mais qui me rappelle que tout ce qui est bon, généreux, demande des efforts

Cela me change de ce monde qui n’est qu’une somme de clics … C’est peut-être aussi une manière de me relier à nos ancêtres, qui ont nourri nos aïeux et nous ont transmis de si belles valeurs, que nous avons malheureusement si vite oubliées !

Seconde attitude – habitude : cuisiner

A cultiver ainsi, il m’est venu l’envie de faire de ces fruits et légumes de bons petits plats !
Et cela me donne encore plus de plaisir et d’ardeur à cultiver, pour faire plaisir aux papilles de toute la famille et des amis !
Cuisiner c’est facile, reposant et particulièrement valorisant.

C’est comme la vie, un assemblage délicat d’ingrédients qui peuvent donner des mets délicieux.

Il faut réfléchir quoi cuisiner, choisir avec grand soin ses ingrédients, il faut aussi de la préparation, de la patience pour que cela mijote, et enfin du temps pour bien déguster chaque saveur, chaque texture.

C’est se donner le temps de préparer, de goûter, de sentir et ressentir. Puis s’adapter aux exigences de chaque ingrédient, pour lui offrir le meilleur temps de cuisson, le plus fin assaisonnement…

C’est accepter, et (re) prendre plaisir à lire un vieux livre de cuisine ou d’écouter les secrets de maman pour sa tarte aux poires caramélisées ! …
C’est aussi, avoir sa fille entre les jambes, qui veut, elle aussi éplucher une pomme, et en profiter pour croquer dedans…
J’y trouve encore ici une réelle source de détente et d’identification à mon métier de manager. Comme en entreprise, il faut du temps, choisir avec soin les ingrédients que j’aurai auparavant pris le temps de cultiver, de faire évoluer.

Il faut faire confiance à la recette, au la chimie de la cuisson et croire que tout ce qui est bon, donne toujours au final le meilleur des résultats.

Ne devrions-nous pas un jour mettre au programme des écoles de commerces et de managements des cours de cuisine ? Nos plus grands chefs adulés à travers le monde, ne sont-ils pas des managers exemplaires ? Leurs étoiles ne sont-elles pas plus belles que tout bilan financier ?

Essayez-vous à la cuisine, apprenez, demandez, essayez, ratez et recommencez. Les satisfactions et les saveurs que vous en tirez iront bien au-delà de vos papilles gustatives.

Cuisinez seuls, avec vos enfants, votre conjoint, mettez les mains dans la pâte …

Dernière merveille que nous offre la cuisine, celle de nous guider tranquillement vers une nourriture saine, bio, proche de chez nous et de plus en plus respectueuse du vivant, au travers de ce merveilleux élan VEGAN. Pour ceux qui seraient intéressés, envoyez-moi un mail et je vous ferai suivre de merveilleuses recettes en accord avec les saisons !

Troisième attitude – habitude : pratiquer la gratitude

Tout est lié dans ce monde où nous vivons. Cultiver et cuisiner, et enfin avoir de la gratitude !

Facile me direz-vous sur ce schéma que certain pourraient voir comme simpliste et pourtant !
Prenez un peu de recul, entrez dans le moment présent, et réfléchissez.

La gratitude n’est-elle pas le plus beau des cadeaux que l’on peut se faire à soit même et aux autres ?
Comment ne pas trouver dans nos vies, même si elles sont compliquées, éprouvantes, douloureuses, toute la gratitude que nous devrions avoir ?

Ecoutez ce que disent les personnes dans une épreuve qu’est le décès d’un proche, écouter l’oraison funèbre, n’est-elle pas magnifiée par la gratitude de ceux qui ont côtoyé les défunts ?

Pourquoi faudrait-il attendre cet événement douloureux pour exprimer cette gratitude que nous avons au plus profond de nos cœurs ?

Profitons de nos jours de calme, de sérénité pour prendre le temps de trouver en tellement de choses et d’occasions de quoi avoir de la gratitude.

C’est 100% gratuit, c’est bienveillant envers nous et les autres. C’est aussi un bel investissement car la gratitude c’est un sentiment, qui dure dans le temps…

Tous les soirs, tous les matins, je remplis 4 à 10 lignes de gratitudes, j’ai eu aussi longtemps des carnets de gratitudes que l’on trouve en librairie.

Ces guides sont de parfaits guides pour débuter et créer une belle et fortifiante habitude, celle d’avoir de la gratitude…

J’écris tout ce qui à mes émerveillé mes yeux, toutes ses conversations intéressantes et enrichissantes que la vie m’a offerte, tous ces rayons de soleils qui traversent ma vie et me réchauffent !

Je vous propose aussi de faire le test de psychologie : Vivez-vous en pleine conscience ?

Quelques vidéos inspirantes.. musiques pour travailler ..

Alors ? Allez-vous aussi essayer ?

Jardiner, pour cuisiner pour avoir de la gratitude, c’est peut-être encore à vos yeux un gadget de manager senior ?

Mais essayez-vous à ces trois pratiques, le temps d’une saison et vous n’en reviendrez pas des changements que vous constaterez dans votre vie et dans celle de vos proches !

Soyez donc vous aussi un rebelle intelligent comme le dit si joliment Olivier Roland, soyez un vrai septique qui essaye avant de rejeter toute technique !

Et envoyez-moi vos commentaires, vos impressions, vos demandes ! J’y répondrai personnellement !!

Pour ne pas manquer mon prochain article abonnez-vous et pensez à me laisser vos commentaires et/ou idées d’articles à traiter !!   

 

Franck Augry – manager éthique 

Le Manager Ethique Rend le management accessible à tous !

 

 

 

Je vous rappelle que vous êtes libre de télécharger gratuitement mon livret :

Mes 10 techniques pour gagner en efficacité dans votre management

Les 10 techniques du manager éthique en action
  • 1
  •  
  •