Comment gérer un collaborateur stressé ?

Partager l'article :

Aider un collaborateur stressé

Vous managez une ou plusieurs équipes de collaborateurs, et comme moi vous avez certainement été confronté à un collaborateur stressé !

je vous conseille à cette occasion de lire ces articles qui sont à mon avis complémentaires à celui d’aujourd’hui !
(cliquez sur les titres )

Sans que cette situation soit spécialement de votre faute, elle engendre de la part de votre collègue une ou des attitudes qui doivent vous alerter !

Un soudain fatalisme pour tout, voir une panique devant tout nouvel obstacle.

Un absentéisme inhabituel et répété.

Ou que ce soit un réel manque de concentration, une agressivité soudaine, un manque d’enthousiasme au travail, vous devez prendre les choses en mains et vous préparer à accompagner votre collègue pour l’aider à se sortir de cette situation doit-il est le premier à souffrir.

Ainsi faisant vous lui permettrez de récoler à son job et d’y retrouver sa place et son envie de bien faire !

Attention, les collaborateurs stressés ont une grande capacité à essaimer leur stress ne serait-ce que pour justifier à leurs yeux de leur mal être ! La recherche de Co-stressés est alors une tendance qui ne peut que rendre votre mission plus difficile.

Attendre en espérant que les choses se dissiperont est dangereuse, car comme évoqué plus haut le stress peut facilement se propager dans l’équipe voir au-delà de vos collègues.

Le plus grand risque pour vous en tant que manager est de vous trouver exaspéré et de tomber dans un mode réactif assez agressif, ce qui n’arrangera rien bien au contraire. On peut comprendre qu’une personne stressée soit agaçante mais ce n’est pas en s’énervant que la situation évoluera, ou plutôt elle évoluera dans le mauvais sens.

Il n’est pas toujours évident pour un manager de détecter quand votre collaborateur bascule dans le stress, car c’est souvent insidieux, lent et invisible.

Comme tout manager j’ai été plusieurs fois confronté à divers niveau de stress chez mes collaborateurs, et j’ai beaucoup appris de mes échecs, cet article est fait pour vous faire partager des stratégies que j’ai pu avec l’expérience et l’écoute de mes mentors, mettre en place pour appréhender plus efficacement ces situations !

Avant d’aller plus loin, gardez en mémoire que ne pas accompagner votre collaborateur efficacement engendre une cascade de problèmes qui peuvent devenir irréversibles :

  • Perte de confiance du collaborateur et baisse de ses résultats
  • Perte de confiance en son manager, et démission
  • Perte de repères et tendance à influencer négativement l’équipe
  • Perte de gout à la vie, et burnout ou pire encore
  • Mais aussi perte de confiance de vos autres collaborateurs qui peuvent croire en votre incompétence, car eux détectent beaucoup plus vite le stress d’un de leur collègue

Quelles sont les causes d’un collaborateur stressé ? 🤔

L’humain est doué de plusieurs sens qui lui servent à se positionner et à juger des situations qu’il vit.

Pour chacun de ses sens il sera plus ou moins sensible aux variations de situations qu’il interprétera en mixant ce qu’il ressent, ce qu’il préssent, ce qu’il espéré et craint.

D’une manière générale, tout changement dans l’entreprise et/ou dans son cercle familial est source de stress, d’autant que notre mode de vie actuel est accéléré par ce besoin incontrôlable d’aller toujours plus vite et d’être toujours plus réactif.

Avec l’expérience je dirais que les principales causes de stress chez nos collaborateurs sont :

  • La fatigue physique
  • La fatigue psychologique
  • L’arrivée de nouveaux collaborateurs qu’il pourra pressentir comme potentiellement concurrent de son poste, ses acquis
  • Changement dans la vie de famille, telle qu’arrivée d’un enfant, séparation, nouvelle relation, déménagement, entré dans l’adolescence d’un de ses enfants
  • Maladie, nous sommes dans un monde montrant pour exemple la force, la santé et la beauté, comme éléments contribuant à la réussite, toute maladie plus ou moins grave peut devenir une source de stress énorme, et encore plus difficile à détecter rapidement
  • Une charge de travail inhabituelle, et cela même s’il en fut le demandeur
  • Une organisation interne qui change et qui lui donne le sentiment de ne plus être reconnu comme avant, ou trop mis en avant
  • Une pression trop forte mise par son manager, qui ne s’en est souvent pas rendu compte

Quelles attitudes favorisent cette montée en stress ? 🧐

Comme souvent le fautif, est de plusieurs natures, ce n’est pas forcément de votre faute ou de celle de votre collaborateur, mais plus souvent un mix de plusieurs attitudes qui favorise cette situation de stress.

Ce qu’il faut essayer de détecter le plus vite possible, c’est le moment qui a engendré la première montée en stress, et d’en identifier ce qui a été mal exprimé ou pas du tout exprimé.

Il faut dès lors s’assurer que le stress de notre collaborateur, ne s’est pas essaimé dans l’équipe, dans ce cas l’action sera collectif et individuelle.

Un autre point à identifier, est de comprendre s’il s’agit d »un stress ponctuel ou permanent, car cela vous donner une vision de l’tendue du mal à combattre, et comment mettre en place les meilleurs stratégies.

Faite une check-list des modifications qui sont intervenues dans l’équipe et dans l’entreprise ces 3 derniers mois

  • Changement d’actionnaire
  • Changement de DG
  • Changement de politique commerciale
  • Lancement de nouveaux produits
  • Arrêts de gammes
  • Modification de contrats de travails, de secteurs d’activité
  • Promotion internes, ou arrivée de nouveaux collaborateurs ou manager
  • Redéfinition des taches de chacun
  • Baisse des résultats de l’entreprise
  • Evolution de carrière repoussée
  • Arrivée de nouveaux concurrents sur vos marchés
  • Départ d’un ou plusieurs collègues
  • Autres

Une fois cette liste non exhaustive faite, mettez en face de chaque ligne ce qui vous apparait comme ayant pu générer du stress chez votre collaborateur

Exemple : 👀

  • Le déclencheur        
    • Lancement de nouveaux produits
  • ce qui engendre du stress :
    • Se sent mal à l’aise à présenter ce produit de haute technologie
    • Aime vendre des produits fiables et éprouvés
  • Ce qui me conforte dans cette idée :
    • Mon collaborateur ne participe que peu aux sketchs de présentations alors qu’il était toujours moteur sur les précédents lancements
  • Ce qu’il montre ou exprime dans cette situation
    • Dénigrement du produit, des prix, des stratégies, du packaging… Persuadé que l’on fait fausse route
  • Est-il le seul dans cette situation ?
    • Non un autre collègue se montre aussi dubitatif et négatif
  • Avait-il des affinités avec ce collègue
    • Non pas plus que cela, il semble s’être rallié à son pessimisme latent
  • Ai-je été toujours à l’écoute de ces signes ?
    • Pas franchement, le produit est bon, bien positionné et nous avons communiqué
  • Qu’aurais-je du faire pour être plus à l’écoute ?
    • Prendre plus en compte les remarques sur la complexité ressentie du produit, même si je trouve cela exagéré
    • Accepté que le produit ne fût peut-être pas prêt à 100% lors de son lancement réalisé à pas de charge
  • Quelles erreurs ais-je pu commettre ?
    • Trop d’optimisme, voir un autoritarisme à avancer plus vite sur mon « bébé » pour lequel je me suis tellement investi
    • Avoir trop considéré que mon « produit » devait faire l’unanimité
  • Ais-je traité chaque collaborateur équitablement ?
    • Non, j’ai pris cette réticence pour de la mauvaise volonté, chargée de mauvaise foi !
    • J’ai passé plus de temps avec ceux qui étaient moteurs que ceux qui me semblaient vouloir freiner le lancement
  • Si c’était à refaire que changerais-je ?
    • Je prendrai + de temps avec ceux et celles qui semblent réticentes, et je lancerai ce nouveau produit, de manière étagée et progressive. En commençant par accompagner mes collaborateurs les + moteurs, tout en formant ceux plus en retrait.
    • Je partagerai les victoires et échecs, et m’appuierai sur la collaboration de toutes et tous pour faire évoluer l’offre.
  • Comment accompagner mon collaborateur maintenant ?
    • Le déculpabiliser en prenant le temps de l’écouter en ayant pris soin de lui confier que vous avez détecté son stress, et que vous êtes désormais à ses côtés pour l’accompagner.
    • Le faire parler, lors de courts entretiens pour permettre à la confiance de revenir, et ne pas l’enfermer dans un interrogatoire post Stalinien !
    • Proposer dès que possible, un plan de travail commun pour sortir de cette situation, le Co-travail est essentiel pour aider son collaborateur.
    • Ne pas hésiter à faire son mea-culpa lors de réunions avec les équipes, votre collaborateur dont le stress est apparent, n’est peut-être pas le seul, ou bien encore, d’autres sont peut-être en phase de montée de stress (en fait cela dépend de beaucoup de paramètre dont la résistance naturelle de chacun au stress)
    • Bien énoncer que le stress de vos collaborateurs est une préoccupation quotidienne dans votre mission, et que votre porte est et sera toujours ouverte à toutes et tous, quel qu’en soit la cause.
  • Ce qu’il ne faut pas faire
    • Trouver des excuses, plus ou moins valables, l’important c’est d’agir pour accompagner la sortie de stress, pas de trouver un coupable !
    • Promettre ce que vous ne saurez pas tenir, il faut être dans l’empathie et l’accompagnement, pas dans la manipulation ou la gesticulation ! Vous n’en seriez que moins crédible, voir totalement décrédibilisé
    • Dire que tout finira par s’arranger et ne rien mettre en place, cette attitude est totalement irrespectueuses pour l’ensemble de vos équipes
    • Abandonner ceux qui vont bien, et ne se consacrer qu’aux personnels stressés, plus que jamais vous devez être aux côtés de toutes et tous, sans exceptions !

Quels sont les objectifs cherchés par votre collaborateur stressé : 😈

Bien souvent c’est un désir de vous tester, ou je dis bien de vous tester, car dans cette épreuve douloureuse des études psychologiques ont montré contre toute attente que le collaborateur stressé a encore plus besoin de son manager, et que même s’il le trouve incompétent conserve au fond de lui une forte proportion à vouloir de nouveau le suivre dans de nouvelles batailles.

Pour cela le collaborateur stressé doit trouver dans l’attitude de son manager des sources de remises en confiances, et c’est aussi pour cela que le collaborateur stressé va vous tester, et parfois de manière violente et persistance.

Ce sont des appels à l’aide, votre collaborateur stressé va vous tendre des perches, en vous mettant en difficulté, puisque vous n’avez pas au bon moment détecté ce qui n’allait pas

95% des collaborateurs stressés attendent de vous, que vous les sortiez de cette impasse, et je vous rappelle que c’est votre JOB !

Comme il n’a pas été écouté ou entendu, votre collaborateur stressé cherche de nouvelles portes d’entrées et de sorties à cette crise qu’il subit.

Si votre collaborateur stressé semble après quelques temps, ne plus réagir, c’est souvent qu’il aura perdu toute confiance envers vous, il vous quittera, ou vous rendra la vie impossible pour que vous vous en sépariez.

Pire encore, votre collaborateur stressé pourra se laisser tenter par l’irréparable, pour se détacher complétement de ce stress, et vous le transférer.

Enfin n’oubliez pas que 95% des collaborateurs stressés veulent sortir avec vous de cette situation !

Ne gâchez pas cette ultime chance qu’il vous tend !

✔Applications pratiques :

Vous avez désormais les outils pour détecter le plus tôt possible les signes avant coureurs de vos potentiels collaborateurs stressés

               Donc pour résumer, prenez donc 30 minutes chaque fin de semaine, de faire un tour d’horizon de vos collaborateurs !

               Revenez sur les échanges que vous avez pu avoir, et sans autre jugement essayez de ressentir de nouveau les émotions qui ont pu passer entre vous et vos collaborateurs.

               Détendez-vous pour faire cette petite séance d’introspection, dans le calme, les signes que peut émettre un collaborateur stressé apparaîtront comme évident.

               Notez ce que vous ressentez alors, cela sera une bonne base pour préparer votre rendez-vous de début de semaine avec ce collaborateur stressé que vous aurez détecté.

               Ne vous laissez pas aller vers quelque culpabilisation que ce soit, c’est un fait inéluctable que d’avoir de temps à autre un collaborateur stressé.

               Ce qui est important c’est d’en prendre conscience et de considéré votre collaborateur stressé comme une chance de faire progresser votre management en accompagnant votre collaborateur.

               En prenant chaque semaine un peu de recul, vous prendrez plus conscience de ce qui peut se passer à tout moment dans votre équipe.

               Ne vous laissez pas à une quelconque mélancolie si vous détectez un collaborateur stressé, c’est aussi pour cela que vous avez ce poste de manager éthique.

               Et puis même si vous avez fait un faux pas, dites-vous qu’un collaborateur stressé le devient aussi en accumulant des contrariétés, des doutes, des peurs et frustrations, venant de tous horizons.

🏆 3 phrases d’une puissance inconnue :

En trois phrases vous pouvez transformer un collaborateur stressé  en collaborateur heureux

  1. Je veux donner à Un collaborateur stressé toute l’attention qu’il est en droit d’attendre
  2. Je vois dans un collaborateur stressé une merveilleuse chance de prouver et d’éprouver mon talent
  3. Merci cher collaborateur de m’avoir une nouvelle fois fait confiance
Optimiste ou pessimiste

Comme dans chacun de mes articles, je vous propose de lire, un ouvrage que j’ai moi-même apprécié !
Lisez, lisez encore et toujours, ce sera votre meilleur investissement !

Je vous propose aujourd’hui de lire ce merveilleux livre de Yves Desjacques  et Philippe Rodet  

La bienveillance est l’indicateur d’un monde encore humain

Sinon, encore une fois, et quelque soit la méthode, l’outil, la formation, si VOUS ne passez pas à l’action……
Ce sera un coup d’épée dans l’eau
Mais je suis certains que si vous êtes sur ce blog, et sur cet article c’est que vous voulez vous aussi passer à l’action et avancer dans votre management !
Je n’ai AUCUN doute sur vos capacités à réussir, en utilisant cette méthode et les autres que je vous propose!
Elle est intuitive, et parfois contre intuitive, et elle est adaptée à TOUTE structure !
Il vous juste vous équiper dés maintenant :
Un cerveau en mode “je vais mettre en application pour tester”
Deux oreilles bien ouvertes ( une fera l’affaire aussi ) car cet article fera l’objet d’un PODCAST
Deux yeux pour lire mes articles ( ici aussi un seul suffira, même si vous êtes daltonien !!! )

Manager depuis plus de 30 ans !

Franck Augry Manager et formateur Depuis plus de 30 ans

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laissez moi un commentaire, ou des idées d’articles ;-)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de TÉLÉCHARGER    GRATUITEMENT

Les 7 erreurs à ne pas commettre pour être un bon manager! :-)

Entrez votre texte ici ...

%d blogueurs aiment cette page :