Notez chaque fois que vous êtes stressé !Défi alléger son quotidien -Jour 25/30

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Notez chaque fois que vous êtes stressé !

Défi alléger son quotidien en 30 jours

Bonjour, les managers éthiques en action !!!

Je continue sur mon défi de vous lancer un petit challenge personnel :    le manager ethqie

Au fait avez-vous réussi votre dernière journée ?

Si vous nous rejoignez, vous retrouverez les précédents jours dans la catégorie : Défi 30 jours

Défi alléger son quotidien :

Jour 25 : Notez chaque fois que vous êtes stressé !

Allez tranquillement vers un mode de vie qui vous  libérera l’esprit des choses futiles qui encombrent notre quotidien.

Une action simple à réaliser chaque jour.

Rien de bien révolutionnaire, mais en fait de petits ajustements dans votre mode de vie.

Vos bénéfices :

  • adapté au travail et à la vie personnelle
  • simplicité de mise en place
  • aucun bouleversement dans votre vie
  • aucun investissement autre que votre motivation
  • des résultats durables

Comme de coutume, une petite vidéo pour illustrer cet article :

Kelly McGonigal: Comment faire du stress votre ami

 

Pourquoi et comment je note chaque fois que je suis stressé

L’existence n’est pas toujours un long fleuve tranquille, loin de là ! et nous avons souvent l’occasion de nous retrouver stressé

Vous avez mis en route vos rites du soir et du matin, vous pratiquez la respiration profonde, vous lisez plus vite …..  vous aller bientôt en percevoir les bienfaits  !

L’objectif aujourd’hui est de prendre des choses qui peuvent nous stressé   :

Nous avons tous les jours un flot incessant de pensées positives pour 20% et négatives ou stressantes pour 80% !

Il est prouvé scientifiquement que prendre le temps de noter en quelques mots les situations menant au stress, dans les minutes qui suivent, permettent de mieux comprendre les mécanismes que nous avons développé pour trouver dans ces situations l’occasion d’y générer plus ou moins de stress.

je vous conseille de regarder les articles de ce site , ils sont très instructifs : STRESS.EU

Les origines du Stress :

En fait à la base se serait un héritage génétique de notre passé préhistorique ! Nos lointains ancêtres avaient un quotidien assez dangereux, ils devaient donc se méfier de tout et tout le temps… Croiser un lion à dents de sabre, un grizzli ou un loup, pouvant rapidement mettre fin à leur carrière de cueilleurs chasseurs ! Donc nos aïeux étaient en permanence sur le qui-vive en essayant d’interpréter chaque bruit, chaque mouvement, chaque odeur… pour se prémunir d’une possible attaque !

Notre monde ayant quelque peu changé; j’allais dire évoluer, mais changer me semble plus adéquat, notre cerveau reptilien garde dans un coin de notre tête que nous sommes toujours +/- menacés ! Nous appelons cela pudiquement le stress ! Notre cerveau ne sait pas faire la différence entre la potentielle menace d’un ours des cavernes et l’approche rapide et déterminée d’une belle maman, d’un collègue ou tout autre situation, qu’il interprétera instinctivement comme anormale.

C’est en fait le changement d’un certain nombre de paramètres qui lui paraissent habituellement comme stables qui va générer cette montée de stress. C’est avant tout une “sur-excitation” de notre attention aux potentiels dangers. Alors, dans un monde globalement et assez stable au quotidien, le cerveau sera encore plus désorienté de n’y trouver aucune réelle cause de mise en sur-éveil ! Il ira donc instantanément chercher dans notre passé, nos expériences et des causes lui permettant de justifier, voir amplifier, cet état !

il y a 4 groupes de stress :

  1. Celui lié aux événements de notre vie tel que :
    • mariages, naissances, rentrée scolaire, décès dans la famille ou d’un proche, perte d’emploi, changement de travail, mais aussi déménagement ;
  2. Celui lié à notre environnement extérieur, comme  :
    • le bruit environnant , une météo qui ne nous convient pas, les effets de la pollution ; le pollen du printemps……..
    • les événements politique, le terrorisme, l’actualité sportive
  3. Celui lié les autres, par exemple :
    • la vie de couple, les relations avec la famille, les interactions avec nos collègues, les amis
  4. Enfin le stress piloté par nos pensées et nos représentations :
    • Notre perception de nous même et l’estime de soi, nos attentes, nos regrets et remords et notre état de santé général.

Ces éléments, sont forcément exaltés et amplifiés par notre vécu et la façon dont nous avons traversé la vie jusqu’à ce jour. L’environnement qui aura bercé notre jeunesse sera aussi un facteur clé dans notre capacité et notre sensibilité, à ressentir monter le stress.

Il n’y a donc pas de règle universelle sur la montée de stress, elle est totalement personnelle, et évoluera dans le temps, au fil des expériences que nous propose notre vie. Toute recherche personnelle, comme celle que je vous propose ici, tout enseignement, lecture, exercice, modifiera votre perception du stress, et vous ne vous permettra pas d’y échapper complètement, mais plus de le sentir venir et d’en faire un allier plutôt qu’un ennemi !

Car bien compris, le stress dont la fonction est de nous mettre tous nos sens en hyper activité pour nous fuir ou nous défendre face à un “potentiel” danger, peut nous donner des occasions de résoudre des problématiques comme l’ont faits nos ancêtres… Cela s’appelle aussi l’évolution pas les stimulis de danger !

Notez chaque fois que vous êtes stressé ! 

  • dés que vous sentez monté le stress 
    • regardez autour de vous pour essayer de poser l’endroit où vous êtes à ce moment précis
    • regardez qui vous entoure et ceux qui interviennent et ceux qui restent muets
    • ressentez votre état d’esprit au moment où cette situation s’enclenche
    • écoutez les bruits qui vous entourent
    • prenez soin de regarder l’heure
    • essayez de sortir de cet environnement avec calme, prétextez une course à faire, un appel à passer, mais avec calme
  • Dans les minutes qui suivent :
    • mettez autant que possible noir sur blanc les lieux, les événements, les personnes et globalement environnement de cette montée de stress
    • notez les dans le calepin qui vous suit partout, sans commentaire, mais en étant le plus factuel possible sur ce qui est mesurable
      • l’heure
      • les noms des personnes ou leur nombre
      • le temps qu’il faisait alors
      • les odeurs, les bruits extérieurs
      • votre emploi du temps
      • qu’avez-vous entendu comme informations à la TV , sur votre smartphone …
    • n’y écrivez aucun ressentiment, soyez le plus factuel possible
  • 2/3 heures après  :
    • reprenez vos notes et maintenant mettez y du sentiment et du ressentiment
      • qu’est ce qui vous a fait mal ?
      • qu’est ce que vous attendiez des autres à ce moment ?
      • aviez-vous faim, peur, froid, étiez-vous malade, en forme ?
      • comment vous sentiez vous avant cette montée de stress , heureux, triste, inquiet ?
      • quelles étaient vos premières pensées lors de cette montée de stress ?
      • …..
    • Puis mettez en face de chaque phrase, si cela vous est possible, ce que cela pourrait vous rappeler de votre enfance, de votre adolescence, de vos expériences récentes, de ce que l’on vous aurait raconté ou expliqué dans votre jeunesse .
      • cette montée de stress devant la machine à café quand votre collègue de 2 mètres arrive, ne vous rappelle t’elle pas des épisodes de votre scolarité quand le balaise de l’école venait faire sa loi ?
      • cette montée de stress lorsque rentre dans votre bureau votre boss, ne fait-elle pas échos avec vos relations tendues lors de votre adolescence avec votre père ?
      • Ce bruit qui vous stresse soudainement, n’est-il pas en miroir de vos peurs, seul dans votre chambre sombre à l’étage, dans votre profonde jeunesse ?
      •  Cette conversation animée, qui vous met mal à l’aise, n’a t’elle pas des sources dans des disputes de vos parents quand vous étiez jeune ?
      • Cette réflexion qui vous bouleverse, car elle vous semble humiliante, ne l’avez vous pas déjà vécu au collège devant vos camarades, lors d’un passage au tableau ?

Prenez le temps de mettre vos situations de stress de la journée en parallèle avec vos expériences de vie, et si vous n’en trouvez pas, laissez filer… ce travail de retour sur soit est déjà excellent. Il faut parfois laissez faire le temps, pour identifier et prendre conscience de ces choses là ! Vous trouverez des occasions de mieux gérer votre stress en prenant l’habitude de voir dans telle ou telle situation, une situation proche déjà vécue auparavant. Notre cerveau adore pouvoir lier les choses entre elles, cela le rassure et l’apaise !

Le bonus offert : Des techniques simples pour apaiser notre stress

  • respirez profondément ( voir mon article : la puissance de la respiration profonde )durant une minute
  • marchez 5-6 minutes dans un endroit apaisant, un jardin, un parc, pour réorienter vos perceptions sur la nature, cela apaise formidablement vite.
  • visualisez une scène apaisante et plaisante que vous avez vécu récemment, ne serait-ce que 2/3 minutes les yeux fermés dans votre fauteuil de bureau. La science a prouvé depuis longtemps les effets apaisant d’une courte visualisation
  • prenez une boisson apaisante et si possible chaude, elle détournera l’attention de vos sens liés à votre protection vers le sens du gout qui excite les hormones du plaisir !
  • laisser de côté quelques minutes votre PC, smartphone, et aller arroser une plante, que se soit celle de votre bureau ( et je vous recommande vivement d’y en avoir quelques unes à vous occuper), du bureau voisin, du couloir, peut importe mais prenez soin d’une plante !
  • soyez porteur d’un câlin, d’un bisou, et peut importe le destinataire, embrasser ou serrez dans ces bras nous renvois vers notre tendre enfance, protégé de nos parents
  •  riez en mettant rire & chansons ou en lisant un proverbe à la con  = endorphines  + 27%, et HGH + 87%
  • faites travailler vos doigts, tricotez le manager éthique tricot( un de mes boss, en cas de stress profond, s’enfermait dans son bureau et faisait 2 rangs de tricots) , bricolez, ranger votre portefeuille ( et jetez un œil sur la belle photo de famille), posez votre attention sur des actions manuelles !


vous propose de faire le test préparé par « psychologies »

Savez-vous positiver votre stress ?

 


Allez on démarre cette nouvelle journée de mon Défi alléger son quotidien en 30 jours ? Ou on procrastine ?

Cela fait maintenant plus de trois semaines que vous avez démarré ! Dites moi ce que vous avez aimé et détesté et PARTAGEZ LE !

Et rappelez vous toujours  :

LISEZ-LISEZ & LISEZ encore

Je ne saurai finir un article sans vous avoir proposé des livres de ma bibliothèque. Ce sera aujourd’hui : Faut-il tuer le stress? et Sapiens Une brève histoire de l’humanité 

Notez chaque fois que vous êtes stressé ET pourquoi !

Et votre vie changera ! croyez-moi !

Allez ! Bon courage et à demain !

Pour ne pas manquer mon prochain article abonnez-vous et pensez à me laisser vos commentaires et/ou idées d’articles à traiter !!

D’ailleurs que pensez-vous de ce Défi alléger son quotidien en 30 jours ?

Le manager éthique

Franck Augry

Le Manager Ethique Rend le management accessible à tous !

Rappel de mon article sur l’optimisation du temps :

6 lois pour travailler mieux rapidement

  1. Loi de Pareto  » La LOI essentielle »
  2. Loi de Murphy « Les « emmerdements maximums »
  3. Loi de Parkinson « Le travail s’étale.. »
  4. Loi de Carlson « S’interrompre c’est s’arrêter »
  5. Loi de Laborit « arrêter de procrastiner »
  6. Loi de Illich « faire une pause «

 

  • 2
  •  
  •