Suis-je fais pour le management ?

Partager l'article :

Défi : Devenir Manager – Jour 2/30

Nouveau volet de cette série de 30 articles pour vous portez jusqu’au management !

Si vous arrivez sur ce défi 30 jours, je vous propose de lire les précédents épisodes ( cliquez sur le titre ) :

Dans le précédent article, nous avons vu ensemble comment finalement mieux se connaître pour poser une ambition qui soit vraiment en liaison avec nos plus profondes attentes !

Alors suis-je ou pas fait pour le management ?

La question vous est maintenant posée !
Êtes vous fait pour le management d’équipes, de sociétés , ou de vous même dans votre entreprise ?

Parce que manager des collaborateurs n’est pas acquis et naturel, certains d’entre vous doivent souvent se poser cette question, qu’ils soient d’ailleurs ou pas déjà managers !

Il existe une myriade de tests qui vous donneront une vision des réactions que vous pourriez avoir face à certaines situations et ce que celles-ci montrent de vos capacités “actuelles” de management.

Alors même si je ne suis pas un grand fan de ces tests, je vous propose de faire quand même celui de psychologie magasine ( cliquez ici ) .

management :Faites le test !

En 25 questions vous aurez un retour à temps T de votre mode de réaction à des situations assez bien réparties pour vous donner une vision assez réaliste de votre niveau de management actuel!

Alors ? Avez-vous fait le test?

Moi j’ai pris le temps de le refaire et je vous partage mon résultat !

cliquez ici pour voir le résultat de mon test réalisé ce jour

Pour vous rassurer, quelque soit le résultat de votre test, je vais vous faire par de ma propre expérience !

Lorsque je suis arrivé pour faire mes classes, à l’armée en 1986 , j’ai passé des tests pour devenir Sous-officier, car tous les appelés ayant au moins le BAC devaient les passer !
En fait les tests étaient faciles, et j’ai donc passé avec succès les écrits, et j’ai été convoqué devant un jury de gradés pour voir si je pouvais diriger des hommes au combat.
A cette époque j’étais ,timide, frêle, anxieux et ( et je le suis toujours ) assez antimilitariste, car ce système me semblait et me semble toujours dépassé, même s’il reste malheureusement nécessaire !

Le verdict du jury fut sans appel, trop à l’écoute, pas assez distant, pas assez rigide, trop éloigné des règles imposées : RECALE !
Seule déception, c’était une solde bien plus faible durant une année !

Durant mes classes, qui furent éprouvantes en forêt noire, et par des températures sibériennes ( -30 à -35°) je me suis découvert une âme de manager !
Nous devions traverser durant 8 jours la forêt noire, et rejoindre la garnison par groupes de 10 soldats, avec pour nous surveiller un sergent ( Maréchal des logis dans l’artillerie) qui n’avait pour mission que de nous évaluer et surtout pas de nous aider !

Pour un jeune de 21 ans, sorti fraîchement de ses études, et jamais laissé face à lui-même, se fut une belle expérience de vie commune!
Il nous fallait gérer le stress du froid et de la fatigue, les rations de nourritures, le parcours à effectuer, et des collègues soldats, pour certains effrayés, ou pas du tout habitués aux efforts physiques que demande le fait de marcher avec un sac à dos de 30 kg !

J’avais la chance d’avoir beaucoup marché avant l’armée, et ma condition physique était excellente, ce qui me permis de prendre en charge mes camarades de classes moins en forme.
Car chaque “traînard” nous obligerait à passer encore une ou deux nuits de plus sous une tente à -35° !

Naturellement ceux qui ont plus de forces, deviennent malgré eux leader de groupes quand les premières difficultés apparaissent, puis le restent s’ils ont de vraies valeurs de management en eux!

On s’aperçoit alors rapidement que des sous-groupes se forment au coeur même d’une section, et ce en fonction d’affinités, mais surtout de capacités physiques ou intellectuelles. Une forme d’instinct grégaire pour l’homme en fait.

Comme je marchais bien, j’ai pris en charge un camarade de classe, et je demandais à deux autres en pleine forme d’aider d’autres camarades en difficultés.
Ce ne fut pas forcément une évidence pour tous, mais je pris le temps de leur montrer qu’en s’aidant on irait plus vite à la caserne, et en économisant plus de forces .
Dans la section, nous décidâmes de répartir les tâches en fonction des forces de chacun. Plus de bardages dans les sacs des plus forts, plus de missions de topographies pour un camarade fort en courses d’orientation, la répartition des rations par un élève en nutrition, gestion des ampoules et bobos par un élève infirmier ….
Et une règle on aide toute personne à surmonter sa difficulté, et on échange nos compétences et forces pour avancer plus vite .

Résultats :

Notre groupe arriva avec 2 jours d’avance sur les autres, dans un état de fatigue moindre et dans un état sanitaire satisfaisant ! Pour infos les 8 autres groupes subirent des traumatismes assez importants des membres inférieurs, telles qu’engelures, et un niveau de fatigue qui déclencha une vague d’angines clouant les 3/4 d’entre eux au lit …

En plus le commandant avait promis une permission de 72 heures au premier peloton arrivé, ce qui contribua je pense à l’émulsion de notre groupe.

Le reste de mon service militaire, je fut régulièrement demandé pour mettre en place différentes activités destinées à aider les appelés à trouver du travail après le service national, par mon capitaine de batterie.
En aidant les autres à progresser sur des domaines telles qu’écrire, compter, se présenter, parler correctement, s’instruire par soit même, j’obtenais aussi un statut assez privilégié et fut promu sergent au bout de 2 mois d’armée.
A la fin de mon service le commandant du régiment me demanda de rempiler en me proposant de passer en écoles de sous-officier !

Cette expérience devait ensuite m’être d’une grande utilité quand après 3 ans de commercial chez le N° mondial du Pvc, on me proposait le poste de Directeur Commercial France !
Aider, accompagner, soutenir, écouter sans juger, partager les tâches , partager les joies et souffrances, furent de bonnes bases pour passer ce commercial à manager …. Sans diplôme, sans formation, et sans expérience
!

Alors fait pour le management ?

Oui, nous sommes tous capables de devenir manager, parce que cela s’apprend et par expérience plus on apprend jeune plus on est un manager à l’écoute !
Devenir manager tard, est tout aussi possible, parce que les expériences vécues vous donneront une vision plus serein des choses, mais les habitudes prises pourront être plus difficiles à perdre .

Dans votre 生き甲斐 ( IKIGAÏ) vous avez identifié :
Mission + Vocation + Profession + Passion

Vous avez aussi identifié vos forces dans le test Strengths Finder.
Vous savez donc ce qui peut vous passionner et quelles forces vous appartenant utiliser pour arriver à réaliser votre AMBITION.

Et bien vous n’avez besoin de rien d’autre si ce n’est que d’une méthode précise et construite à la sauce “IKEA” pour atteindre votre rêve que de devenir vous aussi MANAGER !

Si ce n’est pas clair pour vous à ce stade, il y a trois possibilités :

  1. Vos peurs sont plus fortes que vos attentes, et il faut reprendre votre 生き甲斐, et revalider .
  2. Vous n’avez pas cette profonde aspiration à accompagner et aider les autres à progresser et cela doit ressortir dans votre 生き甲斐
  3. Vous pensez toujours que le management est “inné” et que l’on naît manager ou pas !
    Et dans ce cas continuez à lire cette série de 30 articles et TESTEZ par vous même, vous serez surpris !

Ne lâchez RIEN !

Quand on prend le temps de lire un blog, ou plusieurs, et que l’on passe du temps à faire des tests et exercices, c’est un excellent signe démontrant votre ambition de devenir vous aussi manager !

Alors ne LÂCHEZ RIEN maintenant, accrochez vous !

Dans la suite de cette série je vais vous montrer gratuitement, comment avancer, pas à pas vers votre poste de MANAGER !

Car MANAGER ne demande que deux choses :

  1. De la technique
  2. De l’assiduité

Comme je le dit souvent, on croit que certaines personnes auraient eu un ange gardien venant se pencher sur leur berceau pour leur insuffler les secrets du MANAGEMENT !
C’est totalement FAUX, manager, cela s’apprend, d’ailleurs tout ce que nous faisons nous l’avons appris soit par un apprentissage volontaire ( apprendre à faire du vélo) , soit par un apprentissage dit de “mimétisme” ( chanteur de père en fils).

D’ailleurs c’est comme pour le SKI :

  • Soit on apprends avec un moniteur et on fait les bons gestes du premier coup et on élimine une grande partie des mauvaises postures ! Hein Mr Dusse !
management
  • Soit l’on apprends par mimétisme et on y arrive certes mais en cumulant beaucoup de travail, de temps, et de bobos ! Et au final on prend des courts pour éliminer nos mauvaises habitudes !

Management :A vous de décider !

Ce n’est qu’à vous seul de décider d’aller plus loin, plus vite ou de rester là à attendre que le vent tourne !
Aucun jugement de ma part, chacun doit faire ce qu’il désire au plus profond de lui même.
Peut-être n’êtes vous pas MÛR dans votre tête pour vous investir dans ce challenge ?

Allez-y ou PAS mais ne dites pas que vous n’êtes pas fait pour devenir MANAGER !
😈😱😈

Peut devenir MANAGER toute personne répondant aux critères suivants :

  • En avoir ENVIE, mais vraiment envie car c’est un magnifique métier, mais un métier prenant et exigeant, mais PAS DIFFICILE.
  • Avoir de bonnes RAISONS, oui de bonnes raisons, et pas seulement celles d’accéder à des revenus élevés et de avantages en nature! Non des raisons qui viennent de votre plus profond intérieur.
  • Être d’accord de s’investir en temps , aujourd’hui, demain et après demain !
  • Ne plus avoir d’autre AMBITION, au moins le temps de réaliser celle-ci, ensuite tout reste possible. Commencer 2-3…X activités en même temps c’est de la procrastination certes intelligente, mais c’est aussi le meilleur moyen d’échouer !
  • Savoir tomber et se relever, car trop souvent dans ce métier, de jeunes managers abandonnent au premier obstacle.
  • Savoir écouter pour comprendre et non pour répondre, bonne nouvelle cela s’apprend aussi !
  • Être solitaire! Oui cette Ambition, c’est la vôtre, plus vous en parlez autour de vous , plus vous risquez d’être à l’écoute de personnes qui sans vouloir faire de mal, vous découragerons !
  • Ne pas être seul ! 😱😱😱😱Là normalement vous ne comprenez plus rien à rien ! Pourtant il ne faut pas rester seul , mais rester solitaire ! Je m’explique, faites parti d’un groupe Facebook par exemple regroupant des personnes ayant la même ambition que la vôtre, vous partagerez vous joies et vos peines, et vous apprendrez des questions et responses de chacun et chacune des membres ! Choisissez 2/3 groups pas plus et OBLIGEZ vous à les suivre et à être actif
  • Soyez Actif dans un groupe Facebook, car cela vous permettra de prendre conscience que tout le monde peut y arriver, s’il y croit et s’y accroche .
    Je lance un groupe spécifique : CLUB MANAGEMENT ( clique sur le titre du groupe pour y accéder)
  • Ne lâchez rien avant 30 jours ! Oui donnez-vous 30 jours pas un de plus pas un de moins, mais tenez-vous y, que risquez-vous à part d’apprendre de nouvelles choses ? Peut-être juste de réussir, car en 30 jours on met des habitudes en place qui vous feront toujours gagner !
  • Fêter vos victoires ! Chaque nouveau jour qui passe est une victoire sur la persévérance, sur la facilité, sur la procrastination ). Votre 生き甲斐 est fini : Champagne – Votre test Strengths Finder terminé : Champagne ! etc ….
  • Fêtez vos échecs ! Pour avoir des échecs il faut faire des choses, donc chacun de vos échecs sont des tests pour votre véritable motivation ! Votre mental vous proposera des pièges car changer lui fait peur, alors il vous teste ! NE LÂCHEZ RIEN
  • Lisez des biographies de personnes inspirantes : Elles ont réussies en mettant en place de bonnes habitudes, de bon rites, copiez les et avancez ! Un livre par semaine MINIMUM
  • Éteignez la TV et autres médiats : Ce sont des propagateurs de mauvaises nouvelles sur lesquelles vous n’avez aucune possibilité d’agir, elles vous sapent le moral et tendent à vous prouver que vous vivez dans un monde détestable !
    Les riches ont de grandes bibliothèques, les pauvres de grandes TV ( Robert T Kiyosaki )
  • Investissez ! Tout entrepreneur qui se lance investi de l’argent et du temps, et bien vous aussi investissez dans des livres, des formations, du coaching… Quand vous sortez la carte bleue vous augmentez de 200% l’intérêt que vous mettez dans le contenu de ce que vous venez d’acquérir, si c’est gratuit, NON !
  • Aidez les autres ! Et oui être manager c’est avant tout aider d’autres personnes à réaliser leurs tâches pour leur réussite, celle de l’entreprise et enfin la vôtre ! Alors trouvez autour de vous des personnes à aider, pour les faire progresser… Offrez des courts gratuits à des enfants en difficultés, apprenez à lire à une personneApprenez un instrument de musique à votre voisin ..
  • S’entretenir : Oui prenez le temps de méditer, de faire un peu de sport ne serait-ce que 8/10 mm par jour, de manger plus léger, ceci contribuera à votre santé, et aussi à rendre votre corps et votre esprit plus fort pour avancer !

Je vous propose une sélection d’excellents ouvrages à lire et relire , c’est un investissement (papier ou audio, mais je préfère papier car on peu annoter). Si cela est une dépense…. arrêtez NETFLIX, Canal+ , XBOX… ou autres abonnements, et avancez !

A vous de travailler maintenant !

A demain pour le prochain volet de ma série : Défi 30 jours

Pensez à me laisser un commentaire .
J’y répondrai avec plaisir !

franck augry manager éthique
Manager depuis plus de 30 ans !

Franck Augry Manager et formateur Depuis plus de 30 ans

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •