Que pensez des optimistes ?

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bonjour, les managers éthiques optimistes !

optimiste es tu là ?

Comme de coutume, une petite vidéo pour illustrer cet article !

Jacques Brel

Magnifique sujet que le positivisme et l’optimiste !

optimiste pessimiste

Petite définition…
L’optimiste désigne chez l’être humain un état d’esprit qui perçoit le monde et l’univers de manière positive. Le fondement de l’optimisme remonte à Socrate ; Platon l’a professé, puis Aristote.

Dans la presse, à la radio, dans les journaux télévisés, les informations nous sont déversées comme des torrents ininterrompus !

Internet complète ce tableau peu réjouissant de nouvelles le plus souvent…. mauvaises , inquiétantes, terribles ! Depuis une quinzaine d’années, des chaines d’informations en continue.

optimiste

se sont mises en place, tentant de combler notre soif insatiable d’informations !

Les nouvelles s’enchaînent à un rythme endiablé, et reviennent en boucles, tout au long de la journée !

Tout devient sujet aussi à polémique, à débat, avec souvent des invités, que je qualifierai de … médiatiques, soyons indulgents !

intéressant :

  • recherches google Optimiste 10 600 000 résultats … 7 fois plus d’occurrences !

résultat recherche google optimiste pessimiste

  • recherches google Pessimisme 1 470 000 résultats.

résultat recherche google optimiste pessimiste

Ceci n’est pas un hasard, ce n’est comme dirait nos amis du marketing, que des réponses à NOS ATTENTES, à NOS BESOINS !

Nous serions, donc, et mon psy semble d’accord sur ce sujet attirés, voir fascinés par les informations qui peuvent représenter les peurs que nous avons en nous. Peurs qui peuvent nous venir de beaucoup de choses, vécues, subies voir imaginées!

A lors me direz vous quel rapport avec le positivisme ? Certes nous sommes plutôt dans un schéma de négativisme, et je ferai un article prochainement sur ce sujet .

Mais d’abord être positif ou optimiste ça veut dire quoi ?

Etre positif c’est avant tout penser que même si situation est apparemment “pliée”, il y a quelque part une ou des solutions, pour retourner la situation en notre faveur !

optimiste pessimiste

Cela ne veut pas dire que l’on se mette des belles lunettes roses, pour voir la vie en rose !

Non surtout pas, car agir ainsi ce n’est pas être positif , c’est être inconscient! Alors le positif, lui va voir dans cette difficulté une opportunité cachée !

Par contre il faut bien définir ce que l’on entend par opportunité de réussite, en effet entre la détection du ou des problèmes et la ou les solutions qui seront posées par le positif, il ne faut pas oublier qu’entre le départ et l’arrivé il y a toujours deux phases importantes  ! Le chemin et le but final, et à ce niveau, il faut bien observer l’attitude du positif, car elle peut s’avérer inefficace , voire dangereuse !

Oui dangereuse, car si votre positif est du style, de chemin facile et but ou résultat facile, on tombe dans l’optimisme irrationnel :  “les gars , ce sera super facile et on va gagner sans aucun doute possible…”. A contrario l’optimiste de chemin facile et de résultat difficile peut être démotivant pour ces troupes: “les gars on va s’éclater, mais on gagnera pas, ou avec un gros coup de bol…”. Alors que le pessimiste de chemin et l’optimiste de résultat, lui va mobiliser, fédérer et faire adhérer au delà même de son service, toutes les forces de l’entreprise.

Pourquoi ? Parce ce qu’en agissant ainsi, il permet à chacun et chacune d’avoir un rôle, une responsabilité, dans la conduite du problème à résoudre, et au final, le but étant atteint, il aura valoriser en utilisant les forces de son entreprises. Et même s’il échoue il aura donné à toutes et tous l’occasion de progresser ensemble vers un but clairement identifié.

Il semble donc très intéressant, formateur, motivant, et efficace, d’avoir une attitude positive orientée vers:

Le chemin sera difficile, semé d’embûches, que nous avons identifiées, et pour lesquelles nous avons, des forces et des propositions permettant ,d’arriver à réussir un objectif tout à fait réaliste et à notre portée.

Se sera difficile , demandera de l’énergie, de la passion, et du professionnalisme, mais on y arrivera, et même si on y arrivait pas ,”cette fois-ci”, nous aurons tous ensemble tellement appris, et capitalisés sur nos forces, que le prochain but sera plus à notre portée!

On peu aussi, faire appel aux pessimistes.. De chemin, de But , ou des deux. les gars on va en “chier” et on va se planter, ou bien, on y va la fleur au fusil, mais bon, faut pas se leurrer avec le peu de forces que nous avons… on échouera !

A vous de choisir, mais à mon avis, les positifs, ou optimistes raisonnés auront …. plus de résultats, feront progresser les forces de leurs équipes et de l’entreprise et augmenteront la motivation de toutes et tous, tout en progressant !

Passons donc un peu à l’action : 

Dés demain, pourrions nous durant , trois petites journées de 8 heures ,oups de 10 heures, nous obliger à rechercher les manières les plus efficients de mettre nos projets et nos soucis, dans une perspective positive de pessimiste de chemin  et optimiste de résultat  ?

Comment passer à l’action ?

Personnellement , je commence par faire deux listes, une pour les problèmes récurrents et impactant ( loi de Pareto ) , et une pour les projets encours pour autant qu’ils soient eux aussi impactant ( loi de Pareto ).

le manager ethique google optimiste pessimisteEnsuite avec mes collaborateurs, nous travaillons à identifier pour chaque cas les deux points permettant d’arriver à nos fins :  pessimiste de chemin ( se sera compliqué et difficile) et optimiste de résultat ( mais on y arrivera tous ensembles ). Pour chaque cas sur un peperboard , la feuille est séparée verticalement faisant apparaître 2 colonnes : chemin et résultat. Chacun y inscrit ensuite sa vision des choses, sous forme d’un brainstorming positiviste ! Interdiction de mettre des éléments pessimistes.

Puis, nous débriefons et travaillons à faire une synthèse partagée par tous pour travailler efficacement sur le cas exposé en rayant tout ce qui nous semble, superflu, inadapté, et surtout non impactant ( loi de Pareto oblige).

Enfin, chacun en fonction de ses sensibilités, et de ses forces, s’engage à prendre en charge tout ou parties des actions à mener !

Nos feuilles de paperboard sont ensuite accrochées dans notre salle de réunion “travail en groupes”, telles quel , et chacun des acteurs, entoure ses tâches et y accole son nom, puis quand il estime que celles-ci sont achevées, et avec l’accord du groupe, il les barres !

A vous de jouer !

le manager ethique google optimiste pessimiste richard bronson
Richard Bronson Wirgin

Comme dans chaque article je vous propose de découvrir un de mes livres m’ayant beaucoup apporté :

Eloge de l’optimisme : Quand les enthousiastes font bouger le monde de Philippe Gabilliet

Chers lecteurs  : Tous mes liens vers Amazon sont des liens affiliés me permettant de toucher entre 4 et 6% du montant de ce que vous achetez, sans évidemment que cela augmente le prix final que vous allez payer  😉 Ces commissions permettent à ce blog de générer une partie du chiffre d’affaires qui me permet de vous offrir autant de contenu gratuitement, donc merci si vous passez par mes liens pour acheter ces produits ! Et je ne recommanderai jamais un produit que je n’estime pas sincèrement être un produit de qualité et que je ne recommanderai pas à ma mère. J’ai une réputation à entretenir, et j’ai à cœur de vous apporter le maximum de valeur !  🙂

Bon courage !

Pour ne pas manquer mon prochain article abonnez vous et pensez à me laisser vos commentaires et/ou idées d’articles à traiter !!

D’ailleurs que pensez vous de cet article  ?

optimiste
Le manager éthique

Franck Augry

Merciiiiiiiiiiiiiii !

En n’oubliez pas de Manager et Vendre avec sérénité et succès !

 

 

  •  
  •  
  •