Comment utiliser : DISC ? Et mieux communiquer !

Partager l'article :

Dans ce nouvel article, je vous propose d’utiliser un test ayant fait ses preuves et qui vous permettra aussi bien à vous, qu’à vos collègues de mieux comprendre les traits de caractères dominants qu’ils utilisent dans leur communication !

Nos comportements sont changeants, parfois c’est nous qui avons du mal à les maîtriser, parfois ce sont les autres qui ont des difficultés à nous comprendre
Pourtant nous parlons tous la même langue maternelle, et cependant les incompréhensions peuvent être fortes et parfois destructrices dans nos échanges verbaux ou gestuels.
D’ailleurs on peut le constater avec flagrance, dans les relations hommes / femmes ! Les hommes viennent de mars et les femmes de Vénus, est un livre merveilleux qui nous met face à nos comportements, et à nos interprétations en tant que sexes opposés ! On pourrait se demander comment des personnes qui vivent ensemble et qui partagent amour et complicité, peuvent avoir besoin de ce best-seller pour mieux communiquer et se comprendre au quotidien, dans un environnement que l’on peut qualifier ( généralement ) heureusement de protecteur et connu !
Pourtant il aura fallu plus de 352 pages à John Gray pour essayer de démêler ce fatras dans nos têtes !
Pire encore il a sorti deux autres livres (font la paix et sous la couette) sur le même thème pour en faire finalement une trilogie ! Autant vous dire qu’il y avait du travail sur la planche !


Je vous recommande à l’occasion de cet article de regarder cette vidéo truculente TED animée par Paul Dewandre !

Revenons cependant à nos relations entre collègues, mais vous verrez que le parallèle avec le livre de John Gray n’est pas anodin !
Donc depuis les temps les plus anciens, nous cherchons à mieux nous comprendre, voire parfois simplement à nous entendre ! En fait cette quête à certainement commencée depuis que nous avons à notre disposition ce merveilleux outils qu’est la parole ! Et oui en parlant nous avons acquis la possibilité d’exprimer des opinions, des sentiments, et beaucoup de ressentiments ! En écoutant, nous nous forgeons aussi une opinion, et mettons en forme des suppositions dans notre cerveau ! Celui-ci étant assaillit de plus de 60 000 pensées par jours… Autant vous dire que le tri et le classement se fait vite, et pour ce qui est des hommes, en plus nous oublions plus rapidement que les femmes, une grande quantité de faits et de paroles, qu’elles sauront nous rappeler à l’occasion…

Nos illustres ancêtres de l’antiquité se sont posés la question comment comprendre et interpréter nos réactions et comportements, pour mettre en place des techniques permettant de mieux nous comprendre !

Déjà en 400 avant notre ère Empédocle parlait ainsi « toute la matière est constituée de quatre éléments, l’eau, la terre, l’air et le feu. » et que nous serions influencer selon nos caractères et nos expériences plus ou moins fortement par l’un des quatre éléments, sachant que les autres interviendraient aussi mais dans une moindre mesure. Dans les mêmes temps ancestraux, le célèbre médecin Grec Hippocrate mettra en évidence sa théorie dite des humeurs est qui sera à la base de la médecine de l’antiquité. Selon Hippocrate, le corps serait constitué des quatre éléments fondamentaux, que sont l’air reliée à la lymphe, le feu relié au sang, l’eau attachée la bile noire et la terre liée à la bile jaune, chacun de ses éléments possédant les  qualités : du chaud ou du froid, du sec ou de l’humidité. Concluant que tout déséquilibre entraîne des sauts d’humeurs et un risque certain pour la santé (ses applications, telle que la saignée, purement médicales seront par la suite abandonnée par la mise en évidence, par la médecine moderne de leur approche inexacte).

Une fois tout ceci dit, que faisons-nous au 21éme siècle pour avancer sur ce sujet ?

Je vous propose de découvrir la méthode du test DISC elle fut mise au point par Walter Clarke, qui reprenait la théorie DISC émise par William Moulton Marson dans son livre de 1928 : Emotions of Normal People

Que veut dire l’acronyme DISC ?

  • D pour Domination associé au ROUGE
  • I pour Influence associé au JAUNE
  • S pour Stabilité associé au VERT
  • C pour conformité associé au BLEU

Ces quatre traits de caractères influences nos comportement et avant tout nos modes de communications, ils nous permettent de déterminer en quelque sorte les dominantes psychologiques de collaborateurs dans un cadre professionnel, mais aussi dans notre vie privée.
Pour ma part je ne le cantonne qu’au professionnel, car dans Ce contexte particulier les interactions entre les personnes, les clients, les fournisseurs sont bien moins naturels que dans le privé, et les comportements sont souvent amplifiés de ce fait.

Il est évident que pour une personne, la répartition entre les 4 dominantes seront influentes dans leur vie privée, mais la communication, plus franche en générale, en sera moins affectée, car elle le sera souvent plus par d’autres facteurs liés aux relations hommes / femmes comme l’a démontré John Gray dans ses livres.
Cependant connaître et savoir détecter ces 4 dominantes, s’avère bien utile dans notre quotidien de manager et de commercial.
Certains vous dirons que cela peut servir à manipuler et juger les personnes, je n’y crois pas vraiment. Les manipulateurs peuvent certes mieux comprendre comment interagir avec leur entourage avec cette méthode, mais de toute façon leurs modes de fonctionnement qui consiste à tester méthodiquement les défenses de leurs futures victimes, leurs donnent encore plus de points d’entrées pour influencer et manipuler que pourrait leur donner le DISC.

Le DISC comme tout outil, doit nous ouvrir les yeux sur le fait, que nous avons tous des codes de communications et que nous réagissions différemment selon que l’on nous parle dans un langage que nous intégrons facilement ou pas.

En d’autres termes, deux « rouges », des dominants n’auront pas de mal à comprendre ce qu’ils se disent, mais cela ne veut absolument pas dire qu’ils tomberont d’accord. Ceci est vrai pour l’ensemble des couleurs. Cela ne veut pas non plus dire qu’un vert ne peut échanger avec un bleu, ou un jaune avec un rouge… Mais que pour exprimer les mêmes choses et sentiments, ils utiliseront des phrasés et laisseront passer des émotions très différentes.
Et qu’à ne pas avoir conscience de ses disparités de réception, l’émetteur peut se sentir, perdu, frustré, ou pire totalement incompris et ignoré !
De ces incompréhensions dans nos façons de nous exprimer viennent une grande partie de nos frustrations, non-dits, et jugements hâtifs !
Donc nous avons quatre couleurs qui mettent en évidences quatre modes de communications tant émetteurs que récepteurs.

  • e ROUGE : Un TAUREAU en action
    • Ce qui caractérise particulièrement cette dominante, c’est la vivacité, l’énergie dégagée, l’indépendance et le besoin d’action. C’est une personne qui fonctionne aux objectifs, tout se transforme en objectifs, ambitieux voir inaccessibles, avec lui. Il ne cessera aussi d’avoir de nouvelles passions, pas certain qu’il aille au bout de chacune d’elles
    • C’est souvent le BOSS, dans toute sa splendeur et son efficacité ! Mais aussi un leader dans le privé ou le professionnel, qui aime prendre les choses en mains et diriger les opérations ! Où qu’il soit il a besoin d’être en action, en mouvement, il n’est pas loin d’être un hyper actif de nature.
    • On le repère par son langage percutant, mode « tac au tac » ; « questions réponses », par sa capacité à proposer de multiples solutions à tout problème, sont impatience envers tout le monde, et une forte proportion à changer d’avis sans raison apparente
    • Son univers, est souvent sobre et précis, les fioritures peuvent être des citations encadrées, des trophées, des tableaux onéreux d’artistes connus et une voiture puissante que l’on remarque et qui soit capable d’avaler des KM à grand rythme !
    • La communication avec un ROUGE :
      • Lui demander quelles sont ses recommandations. Pour bien communiquer avec lui celle-ci doit être faite avec des phrases courtes, précises, teintées d’objectifs et de résultats, la méthode passe après les questions réponses
    • Ce qu’il ne faut pas faire avec un ROUGE ?
      • Lui faire des PowerPoint interminables, tourner autour du pot pour obtenir quelque chose. Etre pessimiste, faire des ronds de jambes…. Essayer de noyer le poisson, ou encore pire, prendre des engagements que vous savez ne pas pouvoir tenir, car le ROUGE est aussi doté d’une mémoire infaillible, sur ce que VOUS lui avez promis, l’inverse peut réserver des surprises
      • Des réponses claires, des engagements forts et fermes, des dialogues courts, précis, et ambitieuxe qu’il ne faut pas faire avec un ROUGE ?
    • Ce qu’il attend de vous : Des réponses claires, des engagements forts et fermes, des dialogues courts, précis, et ambitieux.
  • Le JAUNE : Le Coq et ses Plaisirs
    • C’est par nature un l’épicurien, le bon vivant. Social avant tout, et pour être bien il doit être entouré, voir admiré. Pour lui l’apparence des êtres et des choses est importante, voir primordiale. C’est un VRAI homme de réseau, qui prendra grand soin, de l’enrichir de nouvelles personnes influentes, et d’en prendre grand soin !
    • C’est souvent, le commercial flamboyant, l’homme de marketing, le designer, qui peut s’exprimer au travers de nouveautés qui émerveilleront la « galerie ». Si vous entendez un collègue dire cette personne que c’est l’artiste de la boîte, il y de fortes chances que ce soit un JAUNE pur et dur ! Si vous recevez une carte de vœux à la nouvelle année, vous pouvez être quasiment certain qu’elle a été écrite par une main très JAUNE !
    • Son univers, est souvent apparence, nouveautés, il adore APPLE, et les grandes marques, qui le mettent en avant. Sa voiture doit être voyante et sympathique ! attention il est souvent désorganisé ! il peut aussi avoir du mal à se concentrer et passer du coq à l’âne sans prévenir !
    • La communication avec un JAUNE, n’est pas toujours aussi facile qu’elle peut sembler l’être au premier abord, car c’est LUI qui doit briller, exister, se faire entendre, connaître et Reconnaître !
    • Ce qu’il ne faut pas faire avec un JAUNE ?
      • Lui voler la vedette, ou pire encore essayer de l’écarter des décisions, ou de le mettre dans un placard. Attention c’est une personne qui sait se faire aimer et qui est souvent d’une grande influence auprès des ROUGES notamment, car pour plaire ils savent rapidement s’adapter aux attentes des ROUGES, dont ils savent que ceux-ci les mettront en avant à la première occasion ! Le ROUGES apprécie aussi beaucoup l’inspiration et l’éloquence des JAUNES.
  • Le VERT l’harmonie entre Chien et loup
    • Il est comme cette terre, cette nature qu’il respecte tant, patient, méthodique. C’est le calme qui lui convient le mieux.
    • C’est souvent une personne introverti, il aime les personnes en tant que telles, ce qui le différencie du JAUNE qui aime les interactions entre les personnes. Le VERT c’est les autres d’abord, et moi ensuite ! Il préférera reporter la gloire sur ses collègues et son équipe, plutôt que d’être mis en avant !
    • Ce sont les métiers des ressources humaines, l’humanitaire, le social et le médical qui l’intéresse plus que tout.
    • Ce qu’il faut faire avec un VERT ? C’est parler des autres, des projets qui aideront d’autres personnes en interne comme en externe. Il aime qu’on lui parle de stabilité, et de toute chose qui peut amener de la stabilité dans la durée.
    • Ce qu’il ne faut pas faire avec un VERT ! Il ne faut pas le forcer à se mettre en avant, à parler de ses réussites, mais des exploits de ses collaborateurs ! Attention son entourage, c’est SA tribu, ne jamais dépasser les bornes et ne pas remettre en question à l’un d’entre eux au risque de le voir se transformer en démon incontrôlable ! Il ne fait jamais dans la demi-mesure. La plus part du temps calme, pondéré tolérant et à l’écoute… Mais pouvant basculer en loup féroce qui peut tuer pour défendre sa tribu ! Attention, du fait de sa grande patiente, il est aussi dans la vengeance dure, froide et réfléchie ! Soyez vigilant à ne pas le blesser volontairement ou par mégarde
  • Le BLEU le Hibou Conformiste
    • Sa nature l’amène à rechercher la précision, voir à être maniaque, ce qui le rassure, et le fait avancer ce sont les objectifs précis, datés, chiffrés, avec un plan d’action structuré et méthodique
    • Il est souvent introverti, comme le vert, mais orienté tâches comme le rouge.
    • On le trouve souvent dans des postes où il peut travailler seul, et avancer comme bon lui semble avec ses méthodes personnelles qu’il estimera comme étant les plus adaptées. dans des bureaux d’études ou de méthodes, dans des services de contrôles de gestions ou de comptabilité, il se sentira à son aise. La logique et la réflexion guident ses actions, le flou lui fait peur ! Il verra aussi le premier tout dis-fonctionnement, toute erreur tellement il s’attache aux détails – Attention, il peut aussi par excès de rigueur se laisser aller à de la procrastination intelligente ! Il adore les plans d’actions, les rapports, les graphiques dans lesquels il mettra beaucoup d’investissement à ajouter des courbes de tendances. Il sait être critique, mais dans une critique positive et pour faire avancer les choses, et il admet si on peut le lui prouver, s’être trompé. Il en fera une occasion de progresser.
    • J’ai connu un bleu, contrôleur de gestion qui disait « Messieurs ce verre n’est pas à moitié plein ou à moitié vide il est deux fois trop grand » .
    • Ce qu’il faut faire avec un BLEU ! Avancer le voir et refermer la porte derrière soit, avec des chiffres et données précises, parler à voix basse, lentement et le laisser répondre le temps qu’il lui faudra. S’il est retissent, lui faire envisager les conséquences d’un refus ou d’une mauvaise décision.
    • Ce qu’il ne faut pas faire avec un BLEU ! Le prendre de haut et le regarder droit dans les yeux. Lui parler d’innovation, d’idées philosophiques, de projets risqués, de travail en équipe. Et surtout il déteste que l’on puisse critiquer sont travail car il le fer de lui-même. Arriver en retard à sa réunion, ne pas suivre le processus qu’il aura mis en place, dans ce cas il refusera de vous donner les informations…e
Les 4 couleurs et leurs implications

Retrouvez dans ce tableau les quatre couleurs résumées :

Couleur – stylecommunicationMoteurBesoinsTalents
Rouge – DominantDu factuel – parle + qu’il n’écoute – OrdonneDéfis – responsabilités -ChallengesQue les choses avancent vite – être en actionDécide – Prend ses responsabilités
Jaune – influentParle bq et veut capter des news
Parle jeune
Briller et se faire entendreLa reconnaissance des autres – paraîtreInfluencer, voir manipuler – Rattraper des situations difficiles
Vert – StableAime que l’on parle des autres, des causes noblesIl veut servir et se rendre utile tout le tempsDu calme, de l’harmonie, déteste le changement, la vitesseConseiller, aider, accompagner, soutenir
Bleu- ConsciencieuxPréfère l’écrit à l’oral pour laisser une traceMettre en place des processus qu’il aura validéEtre consulté pour tte décision – être prévenu de tt changement Analyser et traiter des problèmes

A votre tour de faire ce test gratuit : cliquez ici

NE PROCRASTINEZ PAS – FAITES LE – SINON CLIQUEZ ICI

Faites faire ce test à vos collaborateurs, mais SURTOUT ne les y obligez pas, faites leur faire ce test sans y être présent… Et encoure plus important, présentez ce test et ses aboutissements avant de leur demander de le faire !

Prenez-le temps de bien démystifier tout test, qui peut être ma ressenti ! Ce test n’est pas un test de QI, il ne donne aucune valeur sur la personne ni sur ses capacités

Ce test n’est qu’une analyse des modes de communications !

Pour ne pas manquer mon prochain article abonnez-vous et pensez à me laisser vos commentaires et/ou idées d’articles à traiter !! D’ailleurs que pensez-vous de cet article ?!! 

Manager depuis plus de 30 ans !

Franck Augry Manager et formateur Depuis plus de 30 ans

Rendre le management accessible à toutes et tous 🙂

  • 3
  •  
  •  
  • 5
  •  
  •  

Laissez moi un commentaire, ou des idées d’articles ;-)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.