Comment avoir une communication plus sereine avec vos collaborateurs ?

Partager l'article :

Certains de vos collaborateurs vous font sortir de vos gonds ?

Vous n’arrivez pas à les motiver pour qu’ils s’impliquent davantage dans leur travail ? Vous ne savez pas comment les faire s’entendre les uns avec les autres ? Si ces questions font écho en vous, alors il est urgent pour vous de lire cet article.

Vous découvrirez dans cet article la méthode SIC de Nicolas Boothman, l’auteur du livre Convaincre en moins de 2 minutes. Cette méthode a pour but de vous aider à définir ce que vous désirez vraiment, à dresser un plan d’action en fonction cela, à observer le résultat et à adapter votre plan d’action en conséquence.

Vous êtes prêts ? Alors, c’est parti !

 

Aujourd’hui, c’est mon ami Jeff Carlotti de l’excellent  blog Ma carrière en main. qui prend la plume, pour nous faire partager son 

savoir faire ! 

Merci Jeff

Franck

 

 

 

1. Vous savez ce que vous ne voulez pas ? Mais savez-vous ce que vous voulez vraiment ?

Quand je travaillais chez Onet Logistique en tant que chargé d’études en 2016, je n’étais pas heureux. Je passais ma vie derrière un bureau à travailler sur des fichiers Excel. Jusqu’au jour où je me suis posé la question de ce que je voulais vraiment.

Après avoir pris du temps pour réfléchir à ce que j’avais aimé faire par le passé, l’idée de technico-commercial est naturellement venue à moi. J’aimais beaucoup le relationnel, le marketing et la communication et, qui plus est, la filiale dans laquelle j’évoluais cherchait à croître.

Là, il y a deux points sont à retenir. Premièrement, j’ai mis un nom sur ce que je désirais, plutôt que ce que je ne voulais pas. Deuxièmement, mes projets personnels coïncidaient avec ceux de l’entreprise.

Mais revenons-en à la méthode SIC de Nicolas Boothman, que signifie l’acronyme SIC ? La réponse ci-dessous :

  • S pour… Savoir ce que vous voulez
  • I pour… Identifier ce que vous obtenez
  • C pour… Changer ce que vous faites jusqu’à obtenir ce que vous voulez

Très souvent, nous savons ce que nous ne voulons pas. Mais nous ne sommes pas habitués à définir ce que vous désirons véritablement. Pour vous aider à faire cela, voici un exercice directement issu du livre de Nicholas Boothman.

Exercice : Savez-vous ce que vous voulez ?

Listez trois choses que vous n’aimez pas par rapport à vos collaborateurs. Il peut tout à fait s’agir de choses insignifiantes pourvues qu’elles soient concrètes comme par exemple : “Marc n’arrête pas de râler à longueur de journée et cela dérange le reste de l’équipe..

Puis, prenez votre problème (le côté négatif) et transformez-le en désir (le côté positif). Cela donne : “Je souhaite que les différents membres de mon équipe oeuvrent dans un environnement de travail agréable.

2. Une fois que vous savez ce que vous souhaitez, soyez créatif et flexible ; essayez différentes solutions

Je vais reprendre mon exemple chez Onet Logistique. Fin 2016, je suis allé voir mon manager pour lui demander si je pouvais évoluer vers des fonctions commerciales. Il m’a dit non sans justifications. Je suis alors allé voir le directeur de la filiale avec qui je m’entendais bien pour lui faire part de mon projet.

Mais je n’y suis pas allé les mains vides, j’ai préparé un rapport montrant quels étaient les avantages pour la filiale de se doter d’un technico-commercial. Puis, je lui ai montré en quoi j’étais la personne idoine pour le poste (je connaissais déjà l’entreprise, le travail de chiffrage des appels d’offres, etc.). Début 2017, j’étais promu technico-commercial.

Là aussi deux points à retenir. J’ai testé une première solution (aller voir mon chef), qui n’a pas marché. Puis, une seconde (préparer un rapport et aller voir le directeur), qui a fonctionné. J’ai testé plusieurs solutions jusqu’à ce que ça marche en prenant soin de souligner ce que l’entreprise avait à gagner en accédant à ma requête.

Revenons une nouvelle fois à la méthode SIC de Nicolas Boothman. Si vous avez bien suivi, je viens de vous parler des deux points suivants :

  • I pour… Identifier ce que vous obtenez
  • C pour… Changer ce que vous faites jusqu’à obtenir ce que vous voulez

Si je reprends l’exercice précédent issu du livre de Boothman que je vous ai donné, si vous désirez que votre équipe évolue dans un environnement de travail agréable vous pouvez par exemple offrir aux différents membres de l’équipe un casque à réduction de bruit.

Si cela ne marche pas, vous pouvez aller voir la personne étiquetée comme râleuse, lui partager votre souhait et lui demander ce que vous pouvez faire pour l’aider à être plus positive au travail, etc. Essayez et essayez encore jusqu’à obtenir satisfaction. Cela en réfléchissant à ce que gagnent vos collaborateurs à changer leur comportement.

3. Voilà pourquoi vous n’échouez jamais.

Si vous n’obtenez pas ce que vous désirez en utilisant une méthode donnée, vous n’avez pas échoué. Vous avez obtenu un résultat. C’est de l’information. Retenez bien cela : l’échec est une vue de l’esprit.

C’est ce que nous apprend Christian Junod, expert suisse de la relation à l’argent. Pour lui, nous vivons une succession d’expériences de vie et nous avons le choix d’apprendre ou non de chacune de ces expériences si nous les vivons en conscience.

Si vous voulez en savoir davantage sur la philosophie de Christian Junod, je vous invite à lire mon article qui s’intitule Cadres, sortez de votre prison dorée et osez enfin faire le travail de vos rêves !

Si vous décidez de ne pas apprendre de vos expériences de vie et que vous continuez à vous comporter de la même manière, alors il y a de très fortes chances pour que vous obteniez les mêmes résultats que précédemment. Vous connaissez cette citation d’Einstein ?

“La définition de la folie, c’est de refaire toujours la même chose, et d’attendre des résultats différents.” – Albert Einstein

Si vous suivez les conseils de Christian Junod et que vous décidez d’apprendre de vos expériences, vous ne pouvez que vous rapprocher de vos objectifs. Après, la question est la suivante : quel prix êtes-vous prêt à payer pour atteindre vos objectifs ?

Jeff Carlotti, auteur du blog Ma carrière en main.

***

Connaissiez-vous la méthode SIC ? Qu’en pensez-vous ? Dites-le-moi dans les commentaires !

 

Un grand merci à toi Jeff, pour ce bel article tout à fait dans l’esprit “éthique” de ce site !

 

Franck Augry

Le manager éthique

  • 1
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  

2 réponses pour “Comment avoir une communication plus sereine avec vos collaborateurs ?”

  1. Tellement pertinent de se poser la question “pour quoi je suis fait ?” Ou “qu’est-ce qui me correspond le plus ?”… Je vois tellement de personnes qui occupe un certain poste (manager notamment) passé les quarante voir les cinquante ans et qui ne sont tous simplement pas à la place correspondant à leurs qualités..

    1. Merci
      de ce commentaire
      Il est vrai que l’on peut se stabiliser sur des postes alors que l’on peut avoir de réels potentiels de développements !
      bonne soirée
      Franck

Laissez moi un commentaire, ou des idées d’articles ;-)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.